Ne plus tolérer un pareil lynchage

Jacaranda

La scène est virale et la photo a été partagée des dizaines voire des centaines de fois sur les réseaux sociaux. La mise à mort par un quidam d’un vieil homme accusé de vol a scandalisé tout le monde et jette le discrédit sur la société malgache. On se demande encore une fois : comment en est-on arrivé là ?

Ne plus tolérer un pareil lynchage

Cette forme de justice populaire qui se répète ces derniers temps sans qu’on puisse l’empêcher interpelle notre conscience. Le phénomène de foule qui encourage ce genre d’acte n’absout pas ceux qui y assistent. Ces derniers sont tout aussi coupables que les auteurs de l’acte. Le meurtre de ce pauvre hère par un jeune homme qui semblait ne plus se contrôler nous met toute la société face à ses responsabilités. Personne parmi les témoins de cet acte n’a osé s’interposer. Est-ce par peur ou par connivence que ces derniers ont assisté sans bouger ? Les autorités  ne peuvent pas elles  non plus  se dédouaner, car elles sont  les garantes de l’ordre public. On vient d’apprendre que la personne responsable de l’acte est aujourd’hui activement recherchée. Elle sera, on l’espère, arrêtée et sévèrement sanctionnée. Mais, après ce fait divers horrible, il faut maintenant empêcher l’accomplissement de tels gestes. Ce genre de comportement nous amène à nous demander ce que la sagesse malgache est devenue. Les règles qui régissent la société malgache existent pourtant encore et la vie actuelle avec sa dureté et son individualisme a escamoté cette bienséance que nos aînés ont instaurée. Maintenant, il faut dépasser l’horreur éprouvée et essayer de dépasser ce sentiment. Il faut  responsabiliser toute la population et lui faire retrouver le sens des valeurs. On ne peut pas être aussi abject que les assassins qui accomplissent  des forfaits. Le vieil homme qui avait été pis sur le fait  était condamnable, mais il ne devrait pas être tué avec une telle sauvagerie. Le respect de la vie humaine doit être la règle.

Patrice RABE

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. Raha tsy mandray ny andraikiny koa ny ao ambony, dia hisy foana io

  2. Fa adressé-na amin’iza ilay lahatsoratra? Tsy tokony teny gasy ve no nanoratana azy raha ny sarambambe mbahoaka no tina iantefan’ilay resaka?

    Ireo olona mety hanao fitsaram-bahoaka nge ka mety vitsy dia vitsy no mahay teny frantsay eh. Ary mety tsy ahay hamaky teny akory aza.

  3. ça fait combien de fois qu’on a affirmé que le lynchage populaire est inacceptable ? Tous comme tous les autres “inacceptable ” du pays: le régime, la propreté, la sécurité, …. mais plus on est contre, plus ces choses-là se multiplient.

  4. Vous faites rire avec votre sagesse malgache. Depuis Nosy be et la barbarie sans nom d’une foule cramant vivants deux individus sur la plage après les avoir torturé ça existe encore votre Fahendrena fihavanana et autres conneries ? Pfffff… Vous êtes tout simplement ridicule

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.