La guerre de communication acommencé


La communication est l’instrument indispensable d’une campagne présidentielle qui va aller en s’intensifiant dans les prochains jours. L’ancien président de la transition a commencé son offensive médiatique de manière subtile, désireux de ne pas brûler les étapes. L’actuel chef de l’Etat qui n’est pas encore officiellement candidat continue sur sa lancée et multiplie les inaugurations des « zava-bita ».

La guerre de communication acommencé

L’irruption d’Andry Rajoelina sur la scène médiatique a mis à mal la relative quiétude du régime qui, jusqu’à présent, pouvait agir à sa guise sans être dérangé. Le camp présidentiel ne se souciait pas de l’impact de tous les couacs provoqués par ses membres. Il a senti qu’il fallait réagir et c’est pour remettre les pendules à l’heure qu’a été organisé ce fameux « team building » de Mantasoa. La stratégie de la communication du régime a donc été redéfinie. Il a donc été décidé de mettre en exergue les réalisations du gouvernement. L’opinion, jusqu’à présent, n’a pas ressenti les bienfaits de la politique du régime. L’équipe gouvernementale va donc mettre les bouchées doubles. Le déplacement du président de la République à Mananara- Nord entre dans ce cadre, mais au-delà de la propagande officielle, les impressions recueillies auprès de la population sur place semblent mitigées. Les reportages qui vont être effectuées par les médias officiels vont glorifier les actions du pouvoir. Le tout doit contrebalancer la stratégie adoptée par l’ancien président de la transition. Ce dernier a commencé à soigner son image en se présentant comme un dirigeant tourné vers l’avenir et très ambitieux pour le peuple malgache. C’est par de petites touches qu’il bâtit son personnage de dirigeant moderne. Il doit faire oublier les quatre années qu’il a passées au pouvoir et qui ont laissé de très mauvais souvenirs à la population malgache. L’émission dont il sera l’invité demain soir sur la station de télévision VIVA entre dans ce cadre. La guerre de la communication entre les candidats déclarés ou non ne fait que commencer et elle va prendre de plus en plus d’ampleur.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.