« Insécurité, kidnapping, Aok’izay ! » tous ensemble le 15 mars

La situation est devenue dramatique. Madagascar ne connaît certes pas le taux de criminalité enregistré dans les pays mis à l’index par les organisations internationales, mais on ne peut plus fermer les yeux sur cette insécurité qui règne chez nous. Malgré toutes les déclarations d’intentions des pouvoirs publics, le fléau ne fait qu’empirer. C’est la raison pour laquelle une véritable mobilisation est en train de se faire pour mettre les dirigeants devant leur responsabilité.

« Insécurité, kidnapping, Aok’izay ! » tous ensemble le 15 mars

Les mots d’ordre du président de la République et du premier ministre ont été les mêmes : mettre un terme à ce climat d’insécurité qui règne dans le pays. Ces derniers ont répété que stopper cette montée des attaques à main armée et cette multiplication des kidnappings constituait l’une de leurs priorités. Les réunions des responsables se sont multipliées et des plans ont été élaborés. Mais malgré la mise en place de cellules spéciales, les enlèvements ont quand même continué. Pour pallier  cette menace, les citoyens fortunés ont aujourd’hui recours à des spécialistes pour assurer leur sécurité. Mais c’est une situation anormale qui ne peut pas durer. C’est à raison que toutes les forces vives de la Nation ont décidé de se mobiliser et de taper du poing sur la table. Les groupements patronaux, les syndicats et les organisations de la société civile ont uni leurs voix avant-hier pour interpeller les pouvoirs publics. Ils ont décidé d’exprimer ce ras-le-bol qu’ils ressentent, en organisant une grande manifestation le 15 mars. Certes, ils ne vont pas pousser la population à descendre dans la rue, mais la forme que prendra l’événement sera plus spectaculaire. Ce jour-là, de 12h à 12h05, les citoyens de Madagascar sont appelés à manifester bruyamment leur insatisfaction devant cette insécurité dans laquelle ils baignent et interpeller de cette façon les pouvoirs publics pour qu’ils prennent les mesures draconiennes s’imposant.« Les usines actionneront leurs sirènes, les églises sonneront leurs cloches, les véhicules de transport, les taxis- be et les voitures des particuliers klaxonneront, bref tout le monde fera du bruit » exhortent les organisateurs. Ce sera une mobilisation citoyenne comme on n’en aura jamais vu à Madagascar, annoncent les organisateurs de ce mouvement « Insécurité, kidnapping, aok’izay ! ».

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Aoka aho hihomehy….?…Fa iza no kidnappés….FA TSY ZAREO mpanao KIDNAPPING ihany ve….?

  2. je suis d’accord ça suffit , stop, on a honte que nos dirigeants ne réagissent pas, ils ne pensent qu’à leurs poches (les remplir le plus possible), y en a marre de subir ces magouilles toute la journée, de subir la corruption, de subir les agressions, de subir les vols, de subir encore et encore ET SURTOUT MARRE DE VIVRE DANS LA PEUR CHAQUE JOUR

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.