« Manamaimbo »

Jacaranda

Le milieu de la presse n’est pas près de sélectionner et d’effacer de son disque dur, les propos désobligeants de la députée d’Isandra et non pas de Grasse qui est connue pour son industrie du parfum.

« Manamaimbo »

Accusés de puer des aisselles par Robertine Rabetafika, les journalistes ne peuvent plus la sentir. Au propre comme au figuré. Pareils propos injurieux de la part d’un de ses membres n’est d’ailleurs pas pour rehausser l’image de la Chambre basse auprès de l’opinion. Cette dernière  se demande si l’élue se bouche le nez ou s’asperge de parfum voire vaporise l’air de désodorisant lorsqu’elle effectue son rapport devant ses électeurs dans l’Isandra qui sont mille fois plus nombreux que les journalistes présents ce jour-là dans l’Hémicycle. Et qui sont composés en majorité de braves paysans et paysannes qui  sentent l’odeur de leur dur labeur. Comment fera-t-elle lors des prochaines campagnes électorales pour la présidentielle et les législatives lorsqu’elle devra faire face à la foule si tant est que cette dernière puisse encore la sentir après ses propos nauséabonds à Tsimbazaza. « Manamaimbo », déplorent bon nombre de députés. Dépités par l’attitude de leur collègue qui avait, pour la petite histoire, retourné sa veste de MMM pour être en …odeur de sainteté auprès du pouvoir HVM. Avec son odorat ultrasensible, ne sent-elle pas que le vent risque de tourner, sinon au sommet de l’Etat, du moins au niveau de sa circonscription où elle risque de se casser le nez. Ses concurrents pour l’investiture au sein du HVM et ses adversaires issus de son ex-camp, ne manqueront effectivement pas de tacler cette députée pas comme les autres qui ne …sent pas plus loin que le bout de son nez. Et qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux avec son comportement pas très …net. Elle a également fait la Une des journaux même si elle n’a pas le nez de Cléopâtre. Ni celui d’un parfumeur quoiqu’elle ait les moyens de se payer les fragrances les plus en vogue avec son salaire et ses indemnités de « solombavambahoaka ». Littéralement, qui « remplace la bouche du peuple » mais pas son nez.

R. O

Telma Fibre Vibe

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Mineable députée

  2. Les journalistes n’ont toujours pas compris qu’ils se ridiculisent eux-mêmes en faisant le déni de « sentir » … Qui se sent morveux, etc. La bourde ou la bêtise de cette député N’EMPÊCHE EN RIEN la bêtise et la mauvaise foi des journalistes : en s’acharnant à démontrer « sa puanteur », les journalistes confirment la leur.
    Arrêtez.

  3. On a la députée qu’on mérite.
    C’est la nation toute entière qui pue la corruption et la misère. Et cette dame en est le symbole suprême pourrie.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.