Une manifestation en passe d’être interdite



Jacaranda

Les députés Tim et MAPAR d’Antanana           rivo ont décidé de rencontrer ceux qui les ont élus, samedi prochain. C’est une pratique tout à fait normale de la part de ces élus qui veulent faire un rapport à leurs électeurs. Leur décision a été annoncée vendredi dernier lors de la réunion qui s’est tenue au Panorama. La CUA leur a offert le parvis de l’Hôtel de Ville pour cette manifestation. Mais apparemment, le préfet ne l’entend pas de cette oreille et a déjà émis des réserves.

Une manifestation en passe d’être interdite

Ce sont des élus décidés à exercer leur droit et à accomplir leur devoir qui ont décidé d’organiser cette rencontre avec leurs électeurs. Cela entre dans leur attribution qui est de faire un rapport à la population. Ils n’ont donc pas besoin d’en demander l’autorisation à la préfecture. Ils vont pouvoir le faire sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Mais le préfet fort de ses prérogatives veut qu’une demande en bonne et due forme lui soit adressée. Il a tenu à préciser qu’elle devait parvenir cinq jours avant la tenue de la manifestation. On apprend que l’OMC va se réunir ce jour pour envisager les mesures à prendre à cette occasion. On se rend donc compte que les autorités ne veulent pas déroger à leurs habitudes, c’est-à-dire interdire tout rassemblement de nature politique. Ce genre d’attitude n’est plus de mise dans le contexte actuel après ce qui s’est passé ces derniers temps à l’assemblée. Les députés de l’opposition veulent expliquer dans les détails, le contenu des lois électorales qui ont été votées. Certes, ils vont le faire dans une atmosphère de contestation, mails ils affirment que la population est tout à fait consciente de ses responsabilités, et n’a pas l’intention de faire des débordements. Tout cela a lieu dans cette atmosphère préélectorale qui est tout à fait normale. Après la tentative d’interdiction de la manifestation organisée par des parlementaires de Tamatave, ce rassemblement organisé à Antananarivo devrait mettre le régime en mauvaise posture. C’est la démocratie qui est en jeu.

Patrice RABE


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.