Logique d’affrontement

Jacaranda

On est encore au stade des déclarations, mais petit à petit, on glisse vers la confrontation. On a maintenant deux camps qui se font face. Le régime qui est logique avec lui-même, ne veut laisser  aucun champ libre à  une opposition qui a des arguments à faire valoir. Maintenant, la parole des opposants s’est libérée et elle ne peut être étouffée si ce n’est par la force. Les prémices d’un affrontement sont là.

Logique d’affrontement

La tension est palpable et se ressent  à tous les niveaux. Les dirigeants commencent à dénoncer l’alliance TIM – MAPAR qu’ils accusent d’être une source de déstabilisation. Ils n’ont trouvé comme solution que d’empêcher les rencontres des députés avec leurs électeurs. Toamasina et Fianarantsoa ont vu se produire ce scénario. Jusqu’à présent, il y a des face à faces tendus avec les forces de l’ordre, mais il n’y a pas encore eu de dérapage jusqu’à  présent, mais ils vont se multiplier dans les jours à venir. On va bientôt arriver à ce samedi 21 avril fatidique que certains observateurs qualifient de tous les dangers. Le pouvoir a décidé de ne pas laisser ce rassemblement populaire avoir lieu. De l’autre côté, on n’entend pas renoncer à cette manifestation  qui est une occasion d’exposer tous les griefs contre le régime HVM. Le préfet qui est le représentant du pouvoir est très ferme, et il va utiliser tous les moyens en sa possession pour empêcher ce rassemblement. Le parvis de l’hôtel de ville et ses environs vont être quadrillés par l’EMMOREG. A entendre les députés TIM et MAPAR, il n’est pas question de reculer. Ceux qui ont affirmé vouloir être présents sont tout  aussi déterminés. On devrait donc s’attendre à l’utilisation de grenades lacrymogènes et assourdissantes. Mais cela sera-t-il suffisant pour faire  disperser des gens déterminés à ne pas céder ?  Les arrestations des élus ont été annoncées, mais  cela ne fera qu’envenimer la situation. Le ton monte des deux côtés .Celui du pouvoir est menaçant car c’est son autorité qui est en jeu. En face, on est conscient qu’il ne faut rien lâcher.

Patrice RABE

Blueline Air Fiber

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. Pourquoi il faudra qu’il y ait un risque d’affrontement ? Il n’est pas nécessaire que les forces de l’ordre interdisent quoi que ce soit. Si les députés sont interdits de paroles, à quoi sert d’être députés ?
    Laissez aux politiciens de règler le problème politique !
    A vous les forces de l’ordre, chacun de vous aussi a-t-il touché les 50 M d’Ariary ? Non ? Pourquoi se soucier de leur « seza » ? Laissez parler ces députés car il y a vraiment une frustration. Personnellement, je veux entendre de leur propre bouche dans quelle réalité vit-on. Règlez plutôt vos problèmes avant de ceux des autres. Vous avez beaucoup à faire en terme d’insécurité que subisse les 26 M Malagasy : dahalo, mpamono olona, mpamaky trano, mpanendaka, mpisoloky, zaza very, aksidà, tômôbila tsy ara-dalàna, môtô tsy manaraka « code de la route »,…

  2. Miomana @ rano mangatsiaka hanasana tarehy ary sarontava hiarovana @ lacrymogène . Miomana @ ranotsakay ho valiny fa aza mampiasa hery famoretana otranireo satroby voavidy vola ireo.
    Efa samy romotra zao saingy izay mahery tsy maody tsy ela velona toa ani hvm sy ny députés-any.

  3. Ka tsy azo ifandaminana mihitsy ny mpitondra fa zay tiany tsy maintsy atao dia avelao hataon’ny mpanohitra zay mety fa ny HVM EFA TSY NY LOHA INTSONY NO MISAINA FA NY …. INONA ANGAHA.

  4. o anoloan’ny zava-misy tahaka izao dia tokony hitandrina tsara ny Fanjakana izay antsoina hoe Ray aman-dreny. Miantoka ny fandriampahalemana amin’ny ankapobeny. Afo efa mirehitra tsy tokony tsipazana solika intsony. Efa nanandrana Mahajanga, efa nisy tany Toamasina, efa nanomboka ihany koa ny tany Ambalavao na dia tsy tena mbola lasa alavitra aza. Tsy azo odian-tsy hita ireo karazana Syndicats isan-tsokajiny. Ny tena loza dia toa mitovitovy daholo ny zavatra takian’ireo rehetra ireo. NY azo ambara anefa dia mbola vao ny TIM sy ny MAPAR ary ny VP-MMM izao no mitambatra, fa io Sabotsy ho avy io moa raha tonga eo daholo ireo ary raha ssamy hampiaka-peo, iza no hosarangotin’ny Fitondrana ? Ary ny Mpitandro filaminana ve hiandany amin’ny Vahoaka nipoirany sa handripaka aloha vao hifona indray rehefa hita fa tsy ho tafavoaka intsony ? Ka sao dia tokony mba hifampidinika dia voasoroka ny Krizy, ary ataoko fa handeha ny fifandaminana izay maha-gasy ny Gasy.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.