Un P.M. pour une sortie de crise réussie



Jacaranda

Comme annoncé, le nouveau Premier ministre a été nommé hier après-midi par le Président de la République. Son arrivée à la tête du gouvernement de consensus a totalement surpris les observateurs. Il doit maintenant amener cet apaisement tant attendu après ces deux mois de crise. Sa tâche va être ardue, car il doit vaincre les réticences des manifestants de la place du 13 mai. M        ais les poids lourds du MAPAR ont déjà pris les devants et ont affirmé hier soir leur acceptation du choix du chef de l’Etat.

Un P.M. pour une sortie de crise réussie

Les « députés du changement » avaient haussé le ton, la semaine dernière et avaient signifié leur refus de la désignation d’un PM n’appartenant pas à leur rang. Des indiscrétions ont cependant permis, pendant le week-end, de savoir que la nomination d’un Premier ministre neutre ne serait pas refusée. Les observateurs ont donc senti que, malgré les invectives de la place du 13 mai, il y avait en coulisses un changement d’attitude. Des négociations ont donc bien eu lieu. La volonté de mettre fin à la crise a abouti à ce qui s’est passé hier. Mahafaly Olivier a annoncé sa démission le matin. La nomination du nouveau Premier ministre, l’après-midi, est apparue comme une scène bien réglée. Le nom de l’heureux élu a surpris tout le monde. Christian Ntsay a le profil d’un chef de gouvernement neutre et n’appartenant pas au sérail. Il a été préféré aux poids politiques pressentis. Il a l’avantage de ne pas être étiqueté et est là pour apaiser les tensions. Il va avoir la charge d’organiser les élections à venir. On a appris hier de la bouche des députés MAPAR qu’il avait été présenté par leur parti. On a vu que leur ton avait changé et qu’ils voulaient calmer le jeu. Ils ont dit que la lutte continuait, mais qu’elle pouvait maintenant prendre d’autres formes. Le tout est maintenant de savoir comment ils vont s’adresser ce matin aux manifestants de la place du 13 mai. On ne sait pas comment ils vont être accueillis, mais pour eux, l’essentiel est de réussir leur sortie de crise.

Patrice RABE

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Felicitation Christian Ntsay….
    Aza manondrana eo intsony fa mijaly zahay…. Nareo mantsy vitavita eny ny sakafo trois fois par jours;nenay misy miankina amin ny fomba fiasanareo!

  2. hita taratra fa manao ny asany tokoa ny filoha ary manaraka sy mankato izay lazain »ny HCC. inoana fa hitondra soa hoa an’ny firenena malagasy ny Praimisitra vaovao ary ho tonga any amin’ny fifidianana ara demokratika ny firenena.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.