La dernière tentative du P.M. aujourd’hui



Jacaranda

La tension n’a jamais été aussi vive sur la Place du 13 Mai. Samedi dernier, les orateurs ont clairement fait comprendre qu’ils n’accepteront pas d’accommodements dans la formation du gouvernement. Et effectivement, l’impasse semble être totale puisque, aucun nom proposé par le Premier ministre n’a été accepté par le chef de l’Etat. Aujourd’hui, c’est la dernière tentative qui va être faite par Christian Ntsay pour débloquer la situation.

La dernière tentative du P.M. aujourd’hui

Le président de la République joue sa position de décideur pour refuser les noms qui ne lui conviennent pas. Tel que c’est parti, on s’achemine vers une impasse. Ce soir au plus tard, les nominations devront être faites. Fort de ce pouvoir dont il veut se servir, le chef de l’Etat manœuvre à sa guise. Il met le Premier ministre dans une position inconfortable car ce dernier doit, comme nous l’avons dit, trouver le juste équilibre. La clé de répartition présentée par l’opposition est claire et les députés du changement  n’ont pas l’intention de céder. Après leur  déconvenue,  lundi de la semaine dernière, lors de l’annonce du nom du Premier ministre, ils ont décidé de ne plus se laisser manipuler.  Il n’y aura donc pas d’accord politique au sommet comme la première fois ou sinon, c’est toute la lutte  menée depuis deux mois qui n’aura servi à rien. Le Premier ministre doit user de tout son art de la conviction pour trouver une solution qui convienne à toutes les parties. Mais il se heurte à un bloc monolithique  formé par les manifestants du 13 Mai. Les tractations vont être menées tout au long de la journée. C’est donc vers le chef de l’Etat que tous les yeux vont se tourner. Il y a peu de chance qu’il cède aux exigences de ces députés extrêmement fermes. Demain, on se tournera donc vers la HCC qui devra une fois de plus trancher.

Patrice RABE

Share This Post

7 Comments - Write a Comment

  1. puisque le pdt hery a refuse les noms presenté par le pm,l’unique solution n’est autre que sa démission sa matsiro lay seza?de meme que les 73 doivent refuser en bloc toute portefeuille si la repartition et la nomination n’ont pas été conforme aux décisions prises avec les manifestants-QUELLE POURRITURE EST LA POLITIQUE DES POLITICIENS MALAGASY QUI TRADUIT LITTERALEMENT LE VITA GASY DANS SON SENS PEJORATIF,MOQUEUR

  2. les noms des ministres sortiront à la fin de l’après-midi ou pour cette nuit et les yeux de tout le monde se focalise vers le locataire de mahazoarivo pour sa déclaration.mais pour le moment soient tous contient que notre PM cherchera a nous offrir un ministre digne de sont poste pour sortir de cette crise

  3. Qq’un qui a commis de meurtre – de la corruption – qui a appauvri le pays- pourquoi lui donner encore autant d’importance pour imposer ce qu’il veut…

    .

  4. lazalazao
    Est ce que la démission du président va nous emmène des solutions pour la sorti du crise?? Laisse lès finir son travail sans pression

  5. Il ne faut pas précipiter le PM et le Président de la République pour la formation du gouvernement pour que il soit bien constitué car c’est une affaire important pour le pays et pour nous tous.

  6. rajao refuse encore, il faut cette fois qu’il chute. Démission volontaire ou forcée . On lui donnera un ultimatum de 24h. Ce délai, dépassé, si’il refuse de nommer les ministres : MIALA RAJAO.

  7. Si rajao refuse encore, il faut cette fois qu’il chute. Émission volontaire ou forcée . On lui donnera un ultimatum de 24h. Ce délai, dépassé, MIALA RAJAO.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.