Le calvaire des usagers



Jacaranda

Se lever tôt et marcher longtemps pour arriver à l’heure sur son lieu de travail ! Voilà ce que les Tananariviens ont enduré hier. Les citoyens de la Capitale ont fait contre mauvaise fortune bon cœur et n’ont manifesté aucune mauvaise humeur hier, se résignant à leur sort. Ils ont pu se rendre compte du rôle important des transports en commun dans leur vie de tous les jours. Les transporteurs disent que ce n’est que le début de leur mouvement et ils sont décidés à entamer un véritable bras de fer avec les autorités pour la satisfaction de leurs revendications.

Le calvaire des usagers

Les Tananariviens ont pu mesurer, hier l’importance des transports en commun dans leur vie quotidienne. Les responsables des coopératives de transport de la Capitale ont tout à fait conscience de cela et ils ont donc décidé de frapper fort. Ce premier jour de grève a fait très mal aux usagers qui n’ont pas de gros moyens financiers, et doivent se résigner à faire leur trajet à pied. Ceux qui habitent en ville peuvent le faire sans trop rechigner, mais pour ceux qui habitent en périphérie, c’est une véritable galère. Ce premier jour fut une sorte de « round d’observation » avec les autorités, mais les transporteurs veulent continuer leur démonstration de force. D’après leurs explications, il s’agit de mettre les responsables du ministère des Transports et en l’occurrence l’ATT au pied du mur. Les subventions qui devaient être versées aux transporteurs ne l’ont pas été. Cependant, le mouvement entamé depuis hier peut être mal compris par les citoyens ordinaires car les propriétaires de Taxi-be ne semblent pas être pris à la gorge. Il s’agit peut-être d’un manque à gagner, mais des discussions doivent être menées sans pénaliser les usagers. On attend la réponse des autorités qui n’ont pas l’habitude de réagir à chaud. Les transporteurs ont dit qu’aujourd’hui sera encore un jour de marche à pied forcé pour les Tananariviens. Ces derniers ont l’habitude de subir sans protester, mais jusqu’où cela peut aller ?

Patrice RABE

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. c’est toujours les gens qui souffre lorsqu’ on fait la gréve

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.