La  messe est dite

Jacaranda

La tenue des élections ne peut maintenant plus être mise en doute. Si certaines personnalités continuent à réclamer son report, en affirmant son inopportunité dans les conditions actuelles, les poids lourds de la politique malgache se sont ralliés à l’évidence. Malgré toutes ses imperfections, l’élection leur paraît la  meilleure solution  pour sortir de la crise où est plongé le pays.

La  messe est dite

Le Premier ministre Christian Ntsay a déclaré dès son entrée en fonction que, l’organisation des élections était sa mission première. Il s’est donc attaché à tenir son engagement. Les annonces dans ce sens se sont multipliées et  le doute  a été définitivement levé lorsque les dates des premier  et deuxième tours ont été fixées en conseil de gouvernement. Ce n’était plus un signal, mais une assurance quand  la ministre des Finances a affirmé le bouclage du budget nécessaire. A la tenue des élections, les réticences de certains partis politiques  regroupés au sein du HFI qui estiment nécessaire une refondation, n’ont finalement pas modifié le cours des choses. On peut affirmer sans hésiter que le gouvernement est décidé à mener à son terme la mission qu’il s’était engagé à mener. Ce dernier ne va pas tenir compte des remarques pourtant pertinentes de certains analystes sur  les imperfections du processus mené. Les formations politiques les plus importantes en l’occurrence, le MAPAR, le HVM et le TIM n’émettent aucune objection sur son déroulement, mieux, ils y sont tout à fait favorables. Le candidat du  MAPAR a déjà été sur le terrain depuis un certain temps, celui du HVM profite de sa fonction pour faire de la propagande. Seul celui du TIM observe une certaine retenue. Ce dernier tient à respecter les règles et n’entend pas entrer en campagne avant que celui du TIM observe une certaine retenue. Tout est donc en place pour  une bataille électorale mouvementée. La messe est maintenant dite.

Patrice RABE

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. oui La messe est dite car le doute a été définitivement levé lorsque les dates des premier touts de l’élection présidentielle et le deuxième tours ont été fixées

  2. Apparemment, le TIM se dégonfle

  3. Il est temps de passer au chose sérieuse. Car c’est le moment pour Hery de montrer sa puissance.

  4. on peut mettre confiance à ce gouvernement Ntsay d’organiser cette élection. Maintenant, notre doute sont résolu grâce à la responsabiliter du pouvoir

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.