Le kidnapping, un fléau à éradiquer à tout prix



Jacaranda

On n’aurait jamais cru que Madagascar deviendrait un jour un pays gangréné par ce fléau des nations mafieuses, appelé kidnapping. Aujourd’hui, les malfaiteurs agissent sans discernement et  et n’ont aucune préférence particulière dans le choix de leurs victimes. Les enlèvements de ressortissants « karana » ont défrayé plusieurs fois la chronique, mais on ne parle pratiquement pas des nombreux rapts qui ont lieu un peu partout.  Aujourd’hui, il y a péril en la demeure et  les autorités doivent  déclarer une véritable guerre contre tous ces brigands pouvant agir impunément.

Le kidnapping, un fléau à éradiquer à tout prix

 Malaimbandy a le triste privilège d’être aujourd’hui appelée la ville des  kidnappings. Dans cette localité, il ne se passe pas un jour sans qu’on ne  parle d’enlèvements d’homme et de femmes. Les malfaiteurs agissent impunément et n’ont aucune préférence dans le choix de leurs victimes. Ils ne  libèrent leurs victimes qu’après remise de rançons. Les habitants de la localité vivent dans la terreur et multiplient les appels à l’aide aux autorités. La succession de rapts  amène les médias à en parler. On n’est  pas encore arrivé à la  situation des pays maffieux d’Amérique du Sud, mais Madagascar qui a une culture du « fihavanana » et du savoir-vivre ne peut pas tolérer de telles pratiques. La capitale n’est pas épargnée par le phénomène, puisque les kidnappings se sont multipliés ces derniers temps. Les personnes enlevées ont été vite libérées. Bien que l’entourage des  victimes reste  très  discret sur les conditions de leur libération, on affirme que cela s’est produit après paiement de rançon. Jusqu’à présent, les autorités n’ont pas réussi à endiguer le fléau du kidnapping et on s’interroge sur cette impuissance. Plusieurs plans ont été établis pour en venir à bout. Mais ce manque de résultats amène les citoyens à s’interroger sur  la volonté de l’Etat à résoudre ce problème.

Patrice RABE

Share This Post

7 Comments - Write a Comment

  1. Le gouvernement et la police Malgache, l’armée Malgache n’ont pas la volonté, et la capacité mentale, logistique, financière et stratégique de détruire ce problème de kidnapping !

  2. C’est trop tard et impossible d’éradiquer ce fléau car le gouvenement participe aussi à ces actes indirectement !

  3. Ny vaha-olana @ io dia ny fandroahana ireo vahiny be dia be eto @ tanana ireo. Betsaka loatra ary maro ny mipetraka tsy ara-dalana. Faharoa: Ampidirina ao@ chambre à gaz ireo voaheloka manao io asa io. Dia ho hita eo ny tohiny raha mbola misy masaky.
    Misy manamboninahitra tafiditra @io raharaha io dia izay no tsy maha foana azy io. Mitovy @ mpangalatra omby ihany io. Manamboninahitra no filohan’ireo dahalo ireo hany ka tsy mety foana.

  4. Izao no soso-kevitro @ ireo mpanao fakana an-keriny, ny mpanafika fiarakodia, ny dahalo, ireo mpamono olona… miaraka @ ireo mpiray tsikombakomba aminy, ka tratra : averina indray ny FONJAN’I NOSILAVA dia alefa any izy ireo higadra mandram-pahafaty. Henjanina faran’izay mafy ny sazin’izy ireo mba tsy hamerenana ny fanamelohana ho faty, fa toa maivana loatra ny sazin’izy ireo sady mety hisy ny kolikoly hamoahana azy ireo.
    Teny atsipy hodinihinareo députés, sénateurs, ministres, Président… sao dia mba mety e. Tena mijaly ny vahoaka ! Inona moa no fandrosoana rehefa tsy mandry fahalemana ny olona, na ireo teratany vahiny, na ireo touristes na ny malagasy rehetra ?

  5. « Le kidnapping, un fléau à éradiquer à tout prix »
    Vous m’en direz tant…
    Et le Dahalo, les attaques des taxi-brousses, la pauvreté, la corruption, l’impunité, … ne figurent pas dans la liste des fléaux à éradiquer à tout prix?

  6. Voila la vraie vérité ce que pense Alfred la seule solution pas d’impunité aux colles blancs qui ruinent Madagascar appauvrissement le peuple

  7. Pour pouvoir éradiquer ce fléau faudrait il encore avoir la volonté et les moyens d’identifier et arrêter les têtes pesantes de ces actes sordides car il est maintenant certain vu leur impunité les commanditaires de ces actes barbares sont très proches du pouvoir voire faisant partie de ce gouvernement.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.