Des critiques et des remarques justifiées



Jacaranda

Quitter un parti où on a occupé de hautes fonctions pour ne pas sombrer avec lui, est un pari qui risque de ne pas être payant. L’histoire fourmille d’exemples d’hommes politiques ayant agi de la sorte, mais ceux qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu sont peu nombreux, et pour arriver à  effacer le passé, il faut être un homme d’une grande valeur. L’ancien ministre de l’éducation Paul Rabary  s’engage dans cette voie et croit en son destin.

Des critiques et des remarques justifiées

L’exemple que l’on a en tête est celui d’Emmanuel Macron. Mais Celui qui est devenu le sixième président de la Ve république n’était pas un homme de parti et il a toujours manifesté son indépendance vis-à-vis de François Hollande. Il a su dire ses vérités quand cela était nécessaire et se trouver en contradiction avec  le gouvernement dont il était membre. Il a su valoriser son image d’homme politique différent de celui de tous ceux qui l’entouraient. Il a démissionné au moment opportun, un an avant l’élection présidentielle. La démarche avait été jugée hasardeuse par beaucoup d’observateurs, mais il avait également avec lui beaucoup de personnes convaincues. Son mouvement a pris de plus en plus d’ampleur et la marche du candidat vers l’Elysée s’est faite de manière triomphale. Le parallèle avec l’ancien ministre de l’éducation ne peut pas s’établir car ce dernier n’a jamais fait entendre sa différence au sein du parti présidentiel. On n’arrive pas à comprendre pourquoi son départ du HVM n’intervient qu’aujourd’hui. Les critiques et les remarques qu’il fait à propos de son ancien parti sont justifiées, mais sa démarche paraît hasardeuse. Elle s’apparente à une déclaration de candidature à l’élection présidentielle. On ne sait pas s’il va arriver à convaincre les citoyens de sa bonne foi. Mais s’il a décidé de s’affirmer, il croit en son étoile.

Patrice RABE

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. mandio tena , tokony ho niala ela ianao raha nahatsapa fa noterena hapiditra politika amin´ny fampianarana,

  2. Les révélations qu’il avait fait concernant le hvm leurs méthodes pires qu’un régime dictatorial ainsi que le placement de leurs familles comme conseiller auprès de la présidence sans parler des malversations et leurs magouilles sont tout à fait à son honneur certes Rabary Paul est sûrement un homme honnête et intègre mais pour arriver à être Président de la République il faudrait posséder un moyen financier ou un sponsor énorme et des moyens de communication ce qui va lui manquer peut-être .

  3. Il est naif! Il n’a pas reussi à convaincre ses collégues de parti pour changer les pratiques politiques, comment pensez-vous qu’il va pouvoir nous convaincre?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.