Début des examens officiels : un problème loin d’être réglé



Jacaranda

L’année scolaire se terminera bien sans anicroche malgré la réticence d’une majorité d’enseignants. Les examens vont avoir lieu malgré les annonces faites par les grévistes. Les élèves qui vont passer le CEPE seront des dizaines de milliers à se rendre dans les centres prévus à cet effet, mardi prochain. Les propos rassurants du DREN Analamanga sont sur ce point,  tout à fait rassurants. Mais on ne peut que s’interroger sur la fiabilité desexamens passés dans de telles conditions.

Début des examens officiels : un problème loin d’être réglé

Le spectre de l’année blanche brandi par les enseignants grévistes avait de quoi faire frémir les parents d’élèves. Il ne semblait y avoir aucune issue dans le bras de fer entamé entre le corps enseignant et le ministère. Le mouvement semblait être arrivé  à un point de non-retour, les menaces du ministre ne faisant que renforcer la détermination de l’autre partie. Sous la  pression, les leaders syndicaux ont fini par céder et appeler à  la  reprise des cours. Malgré cela, la base a manifesté clairement son refus. Différentes manœuvres d’intimidation à l’encontre des récalcitrants ont été faites, mais n’ont pas entamé l’hostilité de ces derniers. Les autorités ont donc décidé de ne plus tenir compte de leur refus et sont allés de l’avant. Un calendrier des examens a été établi et les centres ont été aménagés. Aucun compte n’a été tenu de la volonté de la majorité des enseignants grévistes. Des sujets d’examens ont  été préparés. C’est donc le CEPE qui va  permettre de juger la manière dont le ministère gère la situation. Les parents d’élèves malgré leur compréhension des préoccupations des enseignants enverront leurs enfants mardi prochain. On ne peut pourtant s’empêcher de s’interroger sur la qualité des diplômes qui seront délivrés. Avec une année scolaire tronquée, il est normal d’émettre des doutes sur la façon dont les élèves vont aborder les épreuves. Le ministère est-il en  droit de dire que le problème est réglé ?  Il ne fait que commencer.

Patrice RABE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.