Dossiers de candidature à la HCC : séparer le bon grain de l’ivraie



Jacaranda

Ils sont 46 à avoir déposé leur dossier de candidature à l’élection présidentielle. Au final, on est estomaqué par ce nombre qui peut dérouter les électeurs. Mais on sait qu’il y aura beaucoup de retoqués dans cette liste très fournie. On peut, sans préjuger de la décision de la HCC, pouvoir rayer une bonne partie des noms qui s’y trouvent. Il faut attendre le 26 août où l’on connaîtra le résultat de cette course à la qualification pour l’élection présidentielle.

Dossiers de candidature à la HCC : séparer le bon grain de l’ivraie

L’ancien président Didier Ratsiraka et Ny Rado Rafalimanana ont été les derniers à déposer leur dossier de candidature. Ils peuvent ainsi se singulariser de tous ceux qui ont défilé hier à Ambohidahy. Les observateurs n’ont, à la longue, pas attaché beaucoup d’attention à la plupart de ces personnalités n’ayant aucune consistance politique. Certaines d’entre elles sont venues pour faire de la figuration et pour qu’on parle d’elles. Les membres de la HCC vont devoir faire le tri. On aura à l’arrivée un nombre raisonnable de candidats. Il devrait dépasser la vingtaine si on s’en tient à la stature de ces derniers. On retrouvera bien sûr les poids lourds qui dominent la scène politique malgache, mais il y aura des nouveaux venus qui bénéficient du soutien d’une partie de l’opinion. Certains d’entre eux ont des propositions intéressantes, mais ils doivent faire face au rouleau compresseur des candidats dits favoris. On espère voir s’instaurer un véritable débat d’idées. L’avenir n’est heureusement pas écrit. Les équipes entourant les candidats sont déjà en ordre de bataille et se préparent à une campagne électorale très animée. En considérant ce nombre impressionnant de dossiers déposés, on peut voir le bon côté des choses et dire que le jeu démocratique est ouvert, mais on doit aussi parler de l’aspect plutôt farfelu de certaines candidatures. C’est au juge constitutionnel de séparer le bon grain de l’ivraie.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.