Election : beaucoup de questions en suspens



Jacaranda

Maintien de l’élection présidentielle ou report ? Pour le moment, on ne sait pas ce qui va arriver. Deux camps bien distincts font face à face. Celui des partisans de la continuation du processus électoral sont convaincus de la mauvaise foi de leurs adversaires tandis que les autres ne veulent pas d’une consultation ne résolvant aucun des problèmes actuels. Le tir groupé subi par ces derniers montre que leur démarche n’est pas infondée et qu’elle peut aboutir.

Election : beaucoup de questions en suspens

C’est à tort ou à raison qu’on prête à plusieurs candidats l’intention de demander le report de l’élection présidentielle. La requête de Tabera Randriamanantsoa auprès de Conseil d’Etat demandant le sursis à exécution et annulation du décret demandant la convocation des électeurs fait partie, disent ses adversaires, de cette démarche. Les juges ont demandé un complément d’information et ont reporté à cet après-midi son examen. Mais on sent nettement la pression s’exerçant sur le président de cette juridiction. On parle même de sa récusation. On est donc loin de cette sérénité dont la Justice doit bénéficier. Cependant, il ne s’agit encore que de supputations. Pour l’observateur impartial, il est nécessaire de prendre un certain recul et d’écouter les arguments des uns et des autres. Sur les réseaux sociaux, le passé du candidat Andry Rajoelina est régulièrement rappelé et il est en train d’écorner son image de président voulant redresser un pays au bord du gouffre. Il s’est beaucoup investi dans cette campagne de reconquête de l’opinion. Il a même pris de l’avance sur tous ses adversaires. Mais il a en face de lui des politiciens roués qui ont décidé de lui mettre les bâtons dans les roues. L’ancien président Ratsiraka en fait partie. Il s’est plu lors d’une conférence de presse à rappeler qu’il l’avait aidé à renverser Marc Ravalomanana en 2009. C’est le passé, mais en politique, comme il le dit : « il n’a pas d’amitié ou d’inimitié éternelle, seuls les intérêts sont permanents ». L’ancien président a d’autres intérêts et il les défend avec acharnement. Quelle sera la suite des événements ? On le saura bien assez tôt. Ce sera aujourd’hui ou  demain.

Patrice RABE

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. Tsy toko tsy forohana kosa midika tsy voaisa sns e!Toy ny filazana hoe harena tsy toko tsy forohana no ananany, na voahangony teo.
    Fa maninona raha avoaka ny didy alefa ny fifidiana dia tsy maintsy manantanteraka ilay fanorenana ilan’ny sasany ny filoha lany eo ao anatin’ny 1,2 na 3 volana voalohany hipetrahany eo dia samy hafa-po,raha tsy hoe ilay tetezamita mihitsy angaha no ketrehana dia hafa indray izay.

  2. Aza mba ngilo fijery hoy aho, fa mba aoka hazava fitazana. Ianao milaza fa vola TSY TOKO TSY FOROHANA, mba fantatrao moa ny dikan’izany!!? Tsy misy na inona na inona; (zéro!)

  3. Ry Lepoaka ireny tokony tsy henona teny intsony fa ireny no Leader namotika tanteraka an’ity Tanindrazana ity! Ankoatran’ny efa any ambany rangolahy toa an-dry pasitera R. A/njato dia ry Noribera sy Tanora Volomboasary Gaigilahy, ramampiesona sy ny tariny koa lehiben’ny mpamotika!
    Dia mbola hanaiky an’ireo foana ve isika Malagasy? Aiza moa no anana’ny Sankalitao vola tsy-toko-tsy-forohana afafin’ny eran’ny vazamototra io raha tsy ny vidin’ny fiaramanidin-tsika Malagasy, andramena, vy-Soalala, volamena sns…Odian-tsy eritreretina ny volabe nangalarina tao @ banky Foibe sy ny Jirama, vola amina miliara izay efa natokan-Ravalomanana anorena-jiro any ambanivohitra rehetra any!

  4. Que dieu bénisse Madagascar

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.