Election du 7 novembre : le doute n’est pas entièrement levé



Jacaranda

L’avis n°s – HCC/AV du 5 septembre 2018 clôt définitivement la discussion sur l’annulation de la convocation des électeurs le 7 novembre, et ne reconnaît aucune compétence au conseil d’Etat pour statuer sur la requête déposée par le candidat Tabera Randriamanantsoa. Il permet donc de faire avancer le processus électoral, en confirmant ainsi la tenue de l’élection présidentielle. Cependant, les partisans du report n’entendent pas baisser les bras et ils ont bien l’intention de faire valoir leurs arguments pour faire valoir leur point de vue.

Election du 7 novembre : le doute n’est pas entièrement levé

La polémique qui a enflé ces derniers jours après l’intention prêtée à un certain nombre de candidats à l’élection présidentielle de reporter l’échéance, a fait monter la tension dans le monde politique. Le spectre d’une nouvelle crise a surgi et a provoqué une levée de boucliers de tous ceux qui veulent voir les Malgaches élire de manière démocratique leurs dirigeants. De nombreux commentateurs sont montés au créneau pour démontrer l’argumentation des partisans du report. Ces derniers se sont basés sur des ponts de droit et leurs adversaires ont fait de même. Et la décision d la HCC devrait donc clore toute discussion et s’imposer à tous. On attend maintenant la démission du président sortant qui faisait part de son incertitude sur l’avenir après le premier tour du 7 novembre. On peut cependant légitimement se demander la raison de cette inquiétude. Il faut pour le moment ne pas dramatiser et ne pas préjuger de la volonté de tous les acteurs politiques, de respecter les règles du jeu .Néanmoins, on sait que l’ancien président Didier Ratsiraka a toujours réfuté l’urgence de la tenue des élections, et a préféré une refondation permettant d’examiner tous les problèmes de notre démocratie. L’opinion est pour le moment dans l’expectative. Elle attend la suite des événements en essayant de garder la tête froide , et ne voudrait pas voir se dérouler une  confrontation dont les enjeux la dépassent.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.