Campagne électorale : Le travail de persuasion commence véritablement



Jacaranda

Pour les 36 candidats à l’élection présidentielle, l’heure est à la  préparation la plus appropriée d’une campagne électorale qui sera décisive pour la suite de leur carrière politique. Les  écueils dressés par ceux qui contestaient le  processus électoral ont disparu. Force est donc  restée à la loi. Maintenant, il faut respecter les règles. Les candidats doivent convaincre les électeurs de la manière la plus subtile possible, mais  les moyens dont  chacun dispose ne sont pas les mêmes. Cela pourrait s’avérer décisif durant cette campagne différente des  années précédentes.

Campagne électorale : Le travail de persuasion commence véritablement

La précampagne électorale opérée par Andry  Rajoelina et Hery R   ajaonarimam-pianina n’a  pas eu d’incidence directe sur l’opinion des citoyens. La communication faite a été très intense, mais les images de foule  rassemblée durant les meetings n’ont finalement pas impressionné outre mesure les futurs électeurs. Des promesses ont été faites, mais elles n’ont  pas été détaillées. La population n’en a presque rien retenu finalement. C’est maintenant  qu’il  va falloir  détailler les projets de développement du pays. La stratégie élaborée par les équipes n’est pas encore tout à fait au point. Pour le moment, ceux qui avaient pris de l’avance ont décidé de  ne plus se manifester. Andry Rajoelina est en France et il est en train de soigner son image internationale. Il prépare la sortie d’un livre. Hery Rajaonarimampianina, après sa démission de son poste  de président, semble avoir pris du  recul. Son entourage observe un silence embarrassé.  Marc Ravalomanana, quant à lui,  fait sa tournée en province  sans faire un grand tapage médiatique. Ce sont les réseaux sociaux qui s’en font l’écho. Roland Ratsiraka a rassemblé une  foule monstre à Toamasina ; Dama continue  ses rencontres avec la population. Il privilégie le contact direct  avec  les électeurs. Ny Rado Rafalimanana n’est pas en reste. C’est maintenant que le travail de persuasion des candidats commence véritablement.

Patrice RABE

 

VIS14Z

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Bon c’est comme ça on peut pas être médecin sans avoir fait une étude de médecine on peut faire du blabla mais il faut se donner le moien c’est triste beaucoup veulent être président d une commune je me montrer pour que on me donne une place après

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.