Processus électoral, satisfecit  de la communauté internationale

Jacaranda

Les appréciations de la communauté internationale sur le processus électoral malgache sont dans l’ensemble positives. Jusqu’à présent, aucun incident ne s’est produit pour empêcher son bon déroulement. Madagascar, en effet revient de loin si l’on fait un bref retour sur  les dernières années. Le pays commence à se remettre de la période troublée de la transition et il a la chance de voir enfin se dérouler une élection de manière transparente et crédible.

Processus électoral, satisfecit  de la communauté internationale

La volonté de conforter un ordre constitutionnel laborieusement mis en place est réel. Le  mouvement de contestation initié par les parlementaires de l’opposition n’a pas provoqué de bouleversement sur la scène politique. Il a abouti à l’élaboration d’un consensus  encadré par la HCC, ayant pleinement joué son rôle. Les décisions de cette institution  ont été sujettes à critique, mais le processus électoral a pu démarrer. La communauté internationale l’a soutenu. Ses encouragements se sont accompagnés d’une dotation de fonds pour le bon déroulement des élections. Jusqu’à présent, aucun incident grave n’est venu troubler la précampagne  électorale Les réseaux sociaux ont été beaucoup utilisés, mais il n’y a pas eu de débordement. Les médias ont bien joué leur rôle. On a cependant pu voir que seuls, trois candidats monopolisaient son attention, les autres n’apparaissant que sporadiquement dans les colonnes des journaux. Ce quasi monopole des « pseudos favoris » ne favorise évidemment pas les véritables débats d’idées. Cependant, malgré cela, les citoyens gardent intact leur sens des réalités. Les rassemblements de foule avec prestation d’artistes et slogans enflammés n’impressionnent plus les futurs électeurs.  La démocratie a quand même du plomb dans l’aile quand on voit les autorités interdire la publication de résultats de sondage. Mais qu’à cela ne tienne, le processus électoral  n’a pas été mis à mal. La campagne électorale officielle débutera le 7 octobre et se déroulera avec des règles très strictes. La communauté internationale s’en félicite.

Patrice RABE

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Pourquoi communauté internationale parce qu on est incapable de la vérité comme l histoire de notre pays.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.