Haute Cour de Justice : enfin opérationnelle



Jacaranda

Les Malgaches ont attendu longtemps sa mise en place. La Haute Cour de Justice, HCJ, est maintenant opérationnelle. Ses membres ont été présentés officiellement hier. Selon les informations qui ont été divulguées, les quatre premiers dossiers qui seront traités concernent un ancien président de la République et d’anciens ministres.  Ce sont donc des personnalités ayant été au pouvoir qui vont maintenant rendre des comptes et qui sont passibles de condamnation.

Haute Cour de Justice : enfin opérationnelle

Les membres de la société civile, rejoints par l’opinion en général, ont toujours réclamé la mise en place de la Haute Cour de Justice. Les dirigeants qui se sont succédé ont feint d’ignorer ces interpellations, mais c’est à la fin du quinquennat du dernier chef de l’Etat que cette institution a été enfin mise en place. Même si l’on doit  parler d’une longue attente, on ne peut que saluer l’initiative. Madagascar rejoint les pays démocratiques où les dirigeants doivent rendre des comptes sur les actes qu’ils ont  accomplis au pouvoir. Les citoyens malgaches ont souvent rongé leur frein en évoquant toutes les violations du droit commises par des hauts dignitaires du régime. Les présidents de la République sont maintenant susceptibles d’être traduits devant cette HCJ. On attend de voir comment cette institution fonctionnera et si ses membres ont toute la latitude pour instruire des dossiers sensibles. Les déclarations faites par la ministre de la Justice lors de la présentation de ses membres vont dans ce sens, mais on peut s’interroger sur la manière de traduire ces intentions dans les faits. Désormais, les personnalités qui ont failli ne peuvent plus bénéficier d’une quelconque impunité, et peuvent être condamnées. C’est une institution importante de la République qui est en place et l’on espère que les organismes comme le Bianco et le SAMIFIN pourront agir librement pour permettre l’exercice d’une véritable démocratie à Madagascar.

Patrice RABE

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Il est temps de commencer dès maintenant à favoriser l’honnêteté, car si ça continue l’impunité tout le monde va être des malhonnête dont la loi du plus fort, plus malin règnera. L’animosité en résumé. Pas de développement. Personne ne peut travailler dans l’esclavage ouvert.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.