En attendant le verdictSans appel de la HCC

Jacaranda

L’issue de ce deuxième tour de l’élection présidentielle semble inéluctable. Les dénonciations faites sur la place du 13 mai n’influenceront pas le comportement des juges constitutionnels. Ces derniers travaillent jour et nuit pour examiner les requêtes déposées à Ambohidahy jusqu’à avant-hier à 16h. Ils jugeront uniquement selon le droit. Le préfet, après avoir laissé le K25 et ses partisans tenir un meeting samedi dernier, a décidé de ne plus céder. Les gaz lacrymogènes ont été utilisés et ont dispersé les manifestants.

En attendant le verdictSans appel de la HCC

Les informations en provenance des organisateurs de la manifestation faisaient état d’une interdiction d’utilisation des écrans géants sur place. Le dispositif des forces de l’ordre empêchait l’entrée de la place du 13 mai. Ces dernières l’ont donc repoussé à coups de grenades lacrymogènes pour lui signifier qu’il ne fallait pas insister. Cependant, les animateurs du mouvement ont incité sur leurs stations de radio à revenir, arguant que l’interdiction avait été levée. Les militaires ont de nouveau dispersé les personnes revenues sur place. Le préfet a été ferme et a précisé qu’il démentait la dernière information véhiculée. Les manifestants sont donc rentrés chez eux. Dorénavant, l’enceinte de l’hôtel de ville devrait être bouclée hermétiquement. Les hommes de l’EMMOREG devraient faire barrage à toute intrusion. On se rend compte que le mouvement de protestation a peu de chance d’influer sur les événements. L’indignation de certains manifestants est sincère. Elle montre que la contestation a des raisons profondes. Néanmoins, la partie se joue maintenant au niveau de la HCC. La proclamation des résultats devrait se faire dans les jours à venir. On doit donc prendre notre mal en patience et attendre le verdict qui sera sans appel. Le président élu sera celui de tous les Malgaches.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.