Andry Nirina Rajoelina : le passage du rêve à La réalité

Jacaranda

La semaine s’est passée comme dans un rêve pour le président Andry Nirina Rajoelina. Sa victoire a été saluée tant sur le plan local qu’international. Les félicitations sont venues de tous les horizons et il s’attelle à la préparation de son intronisation qui devrait être grandiose . Mais cet état de grâce ne va durer longtemps car il sera très vite rattrapé par la réalité. La population attend un début de solution des problèmes qu’il rencontre dans sa vie quotidienne. Cette dernière ne croit plus  au messie, mais elle veut sentir un changement dans tous les secteurs.

Andry Nirina Rajoelina  : le passage du rêve à La réalité

Le nouveau président, quand il était candidat, a fait rêver les électeurs. Certains ont d’ailleurs commencé à rappeler les promesses qu’il a  faites de manière inconsidérée lors de sa campagne électorale. Il est maintenant confronté à la réalité et il doit y faire.  Son action devra être concrète et il va devoir commencer à adoucir les conditions de vie des Malgaches. Le délestage, le  chômage , l’amélioration du secteur de la santé et de  l’éducation  sont au centre des préoccupations de la population. Cette dernière n’attend  pas que, celui qui est à la tête du pays fasse des miracles, mais elle veut sentir des efforts palpables de sa part. Le président élu en est conscient et il  ne ménage pas sa peine pour constituer l’équipe la plus performante possible à ses côtés. Cependant, il  doit tenir compte de nombreux paramètres pour ce faire, celui de la politique n’étant pas le  moindre. Le  président Andry Nirina Rajoelina bénéficie pour le moment d’un capital de sympathie qui lui sera nécessaire pour imposer ses premières mesures. Il ne rencontrera pas de véritable opposition dans un premier temps  car les contestataires se sont tus. Ils ont décidé de jouer le jeu, mais cette période de calme et de  sérénité ne durera pas longtemps. Les couacs apparaîtront aux premières difficultés.

Patrice RABE

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. Le patriote,
    Fa ngah tsy oe « fandresen’ny Malagasy rehetra » ndraiiiiy?
    We lost and You won ve?
    zay zany.
    ataovy nen’lisany. ny fainana mitohy fôna. itsika samy eo fôna. samy miasa mafy dôôly vao mibaba, na afaka mahazo 4L na frigidaire.

  2. Whatever – Long live ANR

  3. Mividiana solo maso oa ianareo Zanak’i dada fa tsy mahita clavier stony..hi hi hi… Ka firy taona dadanlesany nitondra tsy hita le 4l sy Frigidaire fa ny bizina leery ihany no betsaka. Aokizay zalahy ny saina lomorona a. You lost so Get on with it.

  4. ZAHAY VAHOAKA DIA MIANDRYHOPITALY, FITSABOANA MANARA-PENITRA, MAIMAIM-POANA, ARAKA ILAY FITENY HOE ! » RAJOELINA REHEFA MITENY ZAVATRA DIA TENA TANTERAHINY » LEHILAHY LEHIBE NIFANAIKY ISIKA. MILA HOPITALY FIJABOANA FO « CARDIOLOGIE » MISY FITAOVANA MANARA-PENITRA FA BETSAKA NO MATY NOHON’NY « AVC » ACCIDENT VASCULAIRE CARDIOLOGIQUE » TENA MILA AN’IO NY VAHOAKA FA BE NY MATY TSENTSINA NY LALAN-DRA KA MILA SOKAFANA , NY HOPITALY TSY MANARA-PENITRA DIA MATIMATY FOANA NY MARARY.
    MILA FITAOVANA HITSABOANA NY CANCER NA HOMA-MIADANA NY MALAGASY EFA TENA AZAO SITRANINA NY CANCER FA INDRISY TSY MANARA-PENITRA NY HOPITALINTSIKA KADIA MATY FOTSINY NY OLONA VOAN’IZANY ARETINA ZANY-
    VATSIO FANAFODY MANARA-PENITRA NY CSBII ENY AMBANIVOHITRA, SY NY HOPITALY LEHIBE FA AZA MI-GESTA MITENY FOTSINY HOE MANARA-PENITRA NEFA NY WC NA TOILETTE AO AMIN’NY HOPITALY AZA MALOTO BE SY VORETRA BE—
    NY FITAOVAN’NY HOPITALY KOA DIA ATAOVY MANARA-PENITRA FA MBOLA TENA ZARA RAHA MISY KIDORO SY FARAFARA HATORIAN’NY MARARY TSY ARA-PAHASALAMANA AKORY.
    ATAOVY MANARA-PENITRA TSY ANDOAVAM-BOLA AVOKOA NA RADIO NA SCANER NA TAC NA RADIOTHERAPIA NA ANALYSE SANMIHAFA …IO ILAY MANARA.PENITRA FA TSY MANORINA VAVAO FA NY EFA EO ALOHA HATSARAINA…HATREO ALOHA…

  5. UN RÊVE QUI VA DEVENIR UN CAUCHEMARS POUR LES IDIOTS QUI CROIENT A CET ARRIVISTE…ON ATTEND DE PIED FERME NOUS LES ZD S’IL VA TENIR SES PROMESSES

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.