Pensée unique, pensée inique

« Juge unique, juge inique ». Un adage érigé en principe de séparation des pouvoirs par Montesquieu pour qui « le magistrat unique ne pouvait avoir lieu que dans le gouvernement despotique ».

Pensée unique, pensée inique

« Pensez juste, pensez faux mais pensez par vous-même », peut-on lire dans la Lettre de la Marquise de Sévigné à sa fille. C’était dans les années 1680 où l’on accusait déjà d’esprit de contradiction, ceux qui ne pensaient pas comme tout le monde ou pensaient autrement. Une manière de penser considérée comme une « dictature intellectuelle » qui consiste à imposer sa seule vision comme vraie. Un mode de pensée qui n’est pas seulement de mise au sein des communautés religieuses et des mouvements sectaires « new age », mais même dans la politique. En témoigne la vague de déclarations de soutien – pas toujours désintéressé – au nouveau président de la République et à sa vision IEM qui est en passe, si elle ne l’est déjà, de devenir la tendance de l’opinion. Ce qui présente à la fois des avantages et des inconvénients dans la mesure où, elle a, d’une part, le mérite de fédérer le pays autour d’un même projet de développement, mais d’autre part, il risque d’instituer un prêt-à-penser pour les citoyens. Un phénomène de pensée unique pas forcément compatible avec le pluralisme d’idées qui est à la base de la démocratie dont l’illustration récente était l’élection présidentielle. Et  à travers laquelle, 55,66% des électeurs ont accordé leurs suffrages à l’actuel président. Les 44,34% restants ayant voté et pensé autrement. Une différence de voix et d’opinions qui, loin de nourrir les conflits, pourrait au contraire enrichir le pays classé parmi les plus pauvres au monde. S’il y a une chose qui devrait faire l’objet d’une pensée unique, c’est la lutte contre l’extrême pauvreté dans laquelle patauge l’immense majorité des Malgaches. Une situation inique comme le juge unique, mais aussi la pensée unique où le danger est de ne plus penser du tout.

R.O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.