Les hommes qu’il faut a la place qu’il faut

Jacaranda

Les soutiens apportés à Andry Rajoelina par de nombreuses personnalités ont contribué  à  son  élection et maintenant,  ces derniers attendent un  retour d’ascenseur Le nouveau chef de l’Etat doit donc maintenant faire face à  cette exigence qui peut l’handicaper dans l’accomplissement de son programme. Le nouveau président qui entend rompre avec les habitudes du passé a fait certainement beaucoup de déçus, mais il n’en a cure et choisit les hommes qu’il faut  à la place qu’il faut.

Les hommes qu’il faut a la place qu’il faut

Depuis son arrivée au pouvoir, la conduite du chef de l’Etat n’a pas varié. Il a privilégié la compétence par rapport au profil politique de ses collaborateurs. Il a écarté de nombreux candidats qui l’avaient pourtant soutenu pendant la campagne présidentielle. On s’en est aperçu lors de la formation du nouveau gouvernement. Ce sont des hommes et des femmes qui peuvent réaliser les objectifs de son IEM  et suivre la charte de bonne conduite préconisée par le Premier ministre. Ils sont assujettis à un contrat programme qui comporte plusieurs points. Pour le moment aucun écart sérieux  n’a été sanctionné. La feuille de route est claire et les résultats doivent être atteints. Il n’y a plus d’effectif pléthorique dans les ministères. Le lobbying forcené d’associations de toute sorte  n’a pas porté ses fruits. Le reproche fait par les partisans d’une approche régionaliste de la répartition des postes n’a  pas fait long feu.  Maintenant, c’est ceux des gouverneurs qui attisent les convoitises. De nombreux prétendants se positionnent, mais il n’y a que 23 postes à pourvoir. Le gouverneur, normalement, ne peut pas être désigné, mais élu. Les appels du pied qui se multiplient,  risquent de  faire de nombreux déçus.  C’est une autre manière de procéder qui a été mise en place par le nouveau pouvoir.

Patrice RABE

Blueline Air Fiber

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Il n’a ni instruction ni éducation . Et le pire c’est que le peu d’intelligence qu’il a il l’utilise mal. Et la sagesse j’en parle pas car lui et ses troupes ils n’en ont rien à faire. C’est ça les dirigeants de Mada actuellement. Ils sont facilement manipulables par les mafia et karana et les vazaha affairistes à cause de leur incompétence

  2. Le C.V. du nouveau « Prézida » est invisible à ce jour…Je me demande pourquoi est-ce qu’ il cache son parcours scolaire/universitaire? existe-t-il ? Les Malagasy ont le droit de tout savoir sur monsieur le « prézida »…la moindre des choses c’est de publier des copies certifiées conformes des diplômes…………..il ne sait même pas le sens du terme « parité », ce monsieur est une honte pour Madagasikara……………….

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.