Législatives : l’impression d’une cacophonie

Jacaranda

Le  réaménagement du calendrier des législatives n’aura pas lieu. C’est décidé une fois pour toutes. L’élection verra la participation d’un nombre de candidats moins élevé que lors des scrutins précédents . Pour donner leurs chances aux retardataires, un délai de 48 heures leur est accordé pour  compléter leur dossier. Come on dit  familièrement, on fera avec.  La CENI pourra dire qu’elle a mené à bien sa mission. Bon gré  mal gré, le  processus électoral engagé depuis juillet de l’année dernière sera mené à son terme.

Législatives : l’impression d’une cacophonie

L’élection présidentielle de la fin de l’année dernière est une réussite et  Madagascar est citée en exemple sur le continent africain. Mais c’e n’était qu’une étape du processus électoral. Elle était importante, car elle a installé un nouveau président à la tête du pays, mais elle doit  s’accompagner de la mise en place d’autres institutions. Il faut une  assemblée nationale renouvelée et  le résultat qui sortira des urnes en mai prochain permettra au nouveau régime de maintenir le cap qu’il a fixé.  Tout le programme que le gouvernement a élaboré, lutte contre la corruption notamment, doit  s’appuyer sur le pouvoir législatif.  On ne peut  donc qu’être navré de voir  ces atermoiements du processus électoral. On ne peut que déplorer l’impréparation des prétendants à la députation. Certains  n’ont pas attendu ce dernier moment pour déposer leur dossier. Ceux- là seront  les leaders de la nouvelle assemblée, mais les autres, si  leur candidature est retenue, ne seront que des  godillots, incapables de débattre des sujets cruciaux  sur lesquels  va reposer le développement  du pays.  On a  affirmé qu’il y avait des districts sans candidat. On aurait préféré  qu’il y ait pléthore d’hommes et de  femmes décidés à mettre leur sens du bien commun au service de leurs concitoyens. Mais la déception est là .On a l’impression d’une cacophonie. On verra qui pourra se présenter à la députation  après l’examen des dossiers déposés.  L élection aura lieu deux mois et demie. D’ici là,  des rebondissements peuvent se produire.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.