Une élection législative très ouverte

Ils sont donc 803 candidats à se lancer dans la course à la députation. C’est donc le signe de l’intérêt porté par les postulants à la fonction de représentants du peuple. Les débats qui auront lieu durant la campagne électorale s’annoncent animés, mais ils ne devraient pas permettre d’aborder les questions de fond. Le processus électoral est donc bien engagé et on aura donc une Assemblée nationale en place et opérationnelle au mois de juin.

Une élection législative très ouverte

Cette Assemblée nationale qui sortira des urnes au mois de juin ne sera pas monocolore. Il n’y aura pas de parti dominant. Les grandes formations politiques sont représentées, mais l écrasante majorité des candidats est sans étiquette. Mais cette course à la députation sera différente de celles qui ont eu lieu dans le passé car les postulants ont une conscience du bien commun plus affirmée. A quelques exceptions près, ces derniers veulent être des porte-paroles fidèles de leurs électeurs. Il y a encore certains barons des régimes précédents qui s’alignent et qui espèrent retrouver leur siège à l’Assemblée nationale. Certains comptent s’en servir pour faire les mêmes opérations juteuses qu’auparavant, mais ils sont, dieu merci, une minorité. La CENI a repris la main. C’est à elle de faire en sorte que la suite des opérations se déroule sans anicroche. Elle va donc bientôt procéder au tirage au sort des candidats pour établir leur placement sur le bulletin unique. Elle doit veiller à ce qu’il n’y ait pas de précampagne comme ce fut le cas lors de l’élection présidentielle. Elle a prévenu que des sanctions sévères seraient appliquées aux contrevenants. Cependant, on peut penser que certains tenteront de les contourner. La campagne officielle commencera le 6 mai. D’ici là, chacun va essayer d’élaborer la meilleure stratégie pour convaincre les électeurs. Jamais une élection législative n’a été aussi ouverte !

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Dans la bible JÉSUS CHRIST dit  » beaucoup sont appelés, mais peu sont élus » parce qu’on voter juste 151 député sur les 803 candidat Pour garantir la stabilité politique, les réalisations du projets IEM, il n’y a qu’une seule voix, renforçons notre confiance à notre Président Andry RAJOELINA

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.