Le sens de la communication du chef de l’Etat

Jacaranda

Le président Andry Rajoelina entend se démarquer totalement de son prédécesseur et il le fait en ne restant pas inerte. On le remarque en comparant les débits des deux présidences. On a  vu un Hery Rajaonarimampianina attentiste et subissant les événements au début de son quinquennat. On constate que son successeur multiplie les initiatives et montre un certain dynamisme. C’est pour cela que le nouveau chef d’Etat gagne des points auprès d’une opinion peu encline à s’enthousiasmer.

Le sens de la communication du chef de l’Etat

Le président Andry Rajoelina a axé son programme sur le changement et une rapidité d’action permettant de remettre le pays sur les bons rails du développement. On n’est qu’au début du quinquennat, deux mois et demi après son installation, le nouveau régime multiplie les mesures pour frapper les esprits. Ces gestes n’ont pas apporté toute l’efficacité annoncée, mais ils donnent l’impression d’un certain dynamisme. L’image que le président a véhiculée durant sa campagne électorale était en train de se vérifier, mais les exécutants se sont heurtés à la réalité du terrain. Les premières critiques, bien que timides, ont fusé .Certes, on est loin des remarques acerbes qui ont été entendues, il y a cinq ans durant les premiers mois du quinquennat d’Hery Rajaonarimampianina, mais il fallait reprendre la main. Le nouveau chef de l’Etat a décidé de montrer sa volonté d’aller de l’avant. Il a avec l’annonce du prochain début des travaux de réhabilitation de la route Ambilobe-Vohémar montré qu’il respectait ses promesses, omettant toutefois de dire que le projet avait été initié par le régime précédent. Il a séduit une partie de l’opinion en lançant officiellement les travaux de reconstruction du Rova de Manjakamiadana. Il a fait un véritable clin d’œil aux sportifs en inaugurant le nouveau stade Elgeco plus. Le chef de l’Etat et son équipe ont un véritable sens de la communication et ils s’en servent pour retrouver l’optimisme véhiculé auparavant.

Patrice RABE

Blueline Air Fiber

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. Pouf, vous allez vite en besogne avec votre article.
    Attendez de voir.
    A moins que le sens de communication soit pour vous infantiliser les vahoaka avec ceci  » marina da tsy marina  » cela démontre une nulleté avérée.
    Et sur dire de faire une route dont celui qui finance est le maître d’œuvre, pas de transparence dans l’exercice du pouvoir.
    N’en parlons pas de la reconstruction du rova, ceci passe avant toutes les difficultés endurées par les vahoaka, c’est de la tromperie car cette pratique n’apporte rien de positif au quotidien des malgaches, c’est purement du bling-bling auquel il est habitué et on assiste de nouveau à une mauvaise gouvernance.

  2. une route qui desservirait ethanol un tiko bis voyons! Midi dans un autre article a relaté une somme de 150 milliards de dollards pour cette route de 150km. Ce qui signifie qu’un km de route couterait un millard de dollard. C’est trop trop cher à moins qu’il s’agirait d’une erreur d’impression. Soamahamanina en pâtirait-elle? Pauvre d’Augustin. Nous sommes 100.000fois perdant

  3. @tt

    C’est VOUS tt qui est aveugle pour adorer un voleur , menteur et fieffé menteur nommé RAVALOMANANA . Ce sont des faits incontestables . La communication c’est d’expliquer à l’électorat Tananarivien que les rumeurs insistantes sur Bodo sont non fondées et que le Osy Mainty ne permet plus au TIM de gagner avec « minoa fotsiny ihany » !

  4. « Le sens de la communication » dites-vous? on est vraiment au Pays des aveugles…

  5. La route AMBILOBE – VOHEMAR certes c’est un projet initié par le précèdent régime mais le financement n’a jamais été bouclé par immobilisme coupable du régime Rajaonarimampinanina . Donc il n’y a rien à discuter c’est bien le régime actuel qui a été efficace et perspicace pour sa concrétisation. Le reste c’est de la polémique stérile des éternels aigris et frustrés .

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.