L’inégalité de moyens entre les candidats toujours flagrante

Jacaranda

On est  maintenant entré de plain pied dans la campagne des législatives.  Et l’on constate qu’une fois de plus, l’argent reste le nerf de la guerre. Il y a une disproportion flagrante entre les moyens de certains « gros bonnets » et  ceux qu’on considère comme de petits candidats. On voit qu’il y a une véritable inégalité de chance dans cette course à la députation. Le rappel de certaines vérités par le KMF-CNOE arrive  à propos, mais  les pratiques qui ont cours depuis de nombreuses années seront encore cette fois-ci utilisées pour attirer les électeurs.

L’inégalité de moyens entre les candidats toujours flagrante

L’inégalité de chance entre les 800 candidats qui sont entrés en campagne est flagrante. Il ne suffit pas d’avoir des convictions et d’être prêt à défendre des idées pour arriver à convaincre les électeurs. Il est nécessaire d’avoir  des moyens financiers suffisants pour  aller à leur rencontre. Certains  les utilisent abondamment  pour séduire ces derniers. Les slogans creux  passent plus facilement  avec des gadgets qui  empêchent les futurs électeurs de réfléchir sur les véritables enjeux de cette élection. La distribution de vivres, la réparation inopinée d’une passerelle ou le curage d’un canal sont autant de trompe l’œil pour des citoyens  démunis. Celui qui tient un  discours de vérité et  comprend  parfaitement les problèmes de  la population à laquelle il s’adresse. Ce n’est  évidemment pas le cas  de la majorité de ceux qui se présentent à la course à la députation. Les hommes et les femmes qui sont  les plus en vue ont un plan de campagne  qui est bien établi et ils utilisent des  moyens de communication qui  leur permettent de distancer leurs adversaires.  Il n’est plus question de débats d’idées, mais d’évocation de questions plus terre à terre. On peut espérer cependant que  la plupart de ceux  qui seront élus  seront conscients de leur responsabilité vis-à-vis de leurs électeurs.

Patrice  RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.