Législatives ; un nouveau duel entre Rajoelina et Ravalo

C’est la dernière ligne droite pour les candidats aux élections législatives, cette semaine. Et ces derniers jettent toutes leurs forces dans la bataille. L’enjeu est de taille car le résultat permettra de connaître le nouveau rapport de force à l’assemblée. Le régime entend rapporter la majorité des sièges, ceux qui se trouvent en dehors comptent bien constituer une force d’opposition crédible. La campagne électorale donc s’anime avec la présence des adversaires de la présidentielle sur le terrain, chacun venant soutenir ses candidats.

Législatives ; un nouveau duel entre Rajoelina et Ravalo

L’élection présidentielle s’est achevée dans le calme. Les résultats ont été acceptés sans contestation par toutes les parties. Le déroulement du processus électoral a été cité en exemple sur le continent africain. La retenue de celui qui a été battu a été saluée par tout le monde. Mais comme tout homme politique, il s’est préparé pour les autres joutes électorales. Son parti le TIM est donc en ordre de marche pour ces élections législatives. Le président de la république entend bien, lui aussi, continuer sur sa lancée. Les candidats de la plateforme IRD bénéficient de son soutien et surfent sur sa vague de popularité. Les déplacements qu’il a faits sur le terrain sont des coups de pouce habiles à ceux qui se présentent sous l’étiquette IRD. Son adversaire de la présidentielle fait de même, mais il ne cache pas ses préférences. Il a fait la tournée des permanences du TIM depuis longtemps. C’est la dernière semaine de propagande. Le président de la République se montre aux côtés de ses candidats et fait des bains de foule. On pourrait dire que c’est de bonne guerre, mais on peut rétorquer que ce n’est pas son rôle de le faire. Mais, ce qu’on peut affirmer, c’est que la campagne électorale se déroule dans un bon esprit. Il n’y a pas d’écart de langage. Le seul regret, c’est qu’il n’y ait pas de véritables débats d’idées. Le rapport de force est de nouveau en train de s’installer entre Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. une réponse déjà claire pour tout le monde face à ses images devant public. en tout cas, Ravalomanana n’est plus à la hauteur mais il ose encore dire la fierté!! si j’étais à sa place, j’ai honte de me présenter devant public avec l’irresponsabilité pendant 4 ans!!!

  2. Vous pouvez dire comme vous voulez mais en fait, ANR ne fait que son travail, une visite comme il a fait n’était pas du tout de la propagande. Mais à la fin, je comprendrais que c’est pas facile de digérer ça pour le TIM et le K 25.

  3. Nous sommes tous convaincu que le président Andry RAJOELINA et son équipe remporte toujours sur l’élection législative parce que l’ancien président Marc RAVALOMANANA et le plateforme TIM-K25 est faible actuellement

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.