Place à l’atmosphère : Moins oppressante de juin

Jacaranda

Le mois de mai s’est achevé sans incidents particuliers ou du moins sans événements graves. On s’est habitué à un quotidien  où les embouteillages  n’étonnent plus et qui est à peine perturbé par les annonces macabres ici ou là. On ne se préoccupe presque plus des élections législatives qui  devraient pourtant marquer la vie de la nation. On entre  maintenant dans un mois de juin plus festif   que  ces  30 jours  venant de s’écouler. L’ambiance devrait être moins oppressante avec la célébration de la fête nationale du 26 juin.

Place à l’atmosphère : Moins oppressante de juin

On est sorti d’un mois de mai  que certains affirmaient être préoccupant. Le passé nous rappelle que le mois de mai a été  le siège d’événements importants  dans le monde. Le mai que l’on dit chaud à tous les points de vue a été  relativement calme. Les Malgaches l’ont vécu dans une relative quiétude. Le régime n’a pas connu de poussées de fièvre et a poursuivi ses objectifs sans dévier de la ligne qu’il s’est fixée. L’étape cruciale des élections législatives a été franchie sans incident majeur. Ceux qui ont pu voter l’ont fait sans enthousiasme, mais  la résignation de tous les autres qui se sont abstenus donne à réfléchir. C’est, disent les cyniques, le jeu de la démocratie. Seuls les suffrages exprimés comptent et les voix de la majorité conditionnent la marche en avant du régime. Aucun résultat officiel n’est annoncé, mais les supputations vont bon train. La population dans l’ensemble ne s’en  soucie guère. Elle préfère vaquer à  ses occupations. Les Tananariviens se sont habitués au rythme de plus en plus effréné  qui est le leur. Les embouteillages et l’air pollué sont devenus leur lot quotidien. Le mois de juin est celui de la célébration de la fête de l’indépendance. Les vendeurs de drapeaux ont fait timidement leur apparition. C’est un signe qui ne trompe pas. Une atmosphère plus festive va bientôt  régner.

Patrice RABE

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.