Bras de fer engagé avec les pétroliers

Jacaranda

L’annonce d’une réunion prochaine du président de la république avec les opérateurs pétroliers signifie qu’il n’a plus l’intention de tergiverser. Jusqu’à présent, les déclarations faites par le gouvernement étaient certes faites de manière péremptoire, mais au fil du temps, elles ont paru plus évasives. La volonté de faire baisser le prix du carburant est cependant réaffirmée. La rencontre qui va avoir lieu va être donc l’occasion de discussions extrêmement franches et directes.

Bras de fer engagé avec les pétroliers

Le président de la République avait annoncé lors de la campagne présidentielle qu’il était décidé à stopper le renchérissement du coût de l’énergie et qu’il ferait tout pour y arriver. Dès son arrivée au pouvoir, il a affirmé qu’il s’agissait de sa priorité. Les problèmes de la Jirama ont été examinés et il en a résulté notamment que, des contrats léonins des opérateurs pétroliers fournisseurs du carburant alimentant les centrales thermiques. La descente sur le terrain du Premier ministre a été l’occasion pour lui de parler de la révision de ces contrats. Mais les négociations n’ont pas abouti. Il n’y a eu aucune avancée sur le dossier. Et on a eu par la suite cette déclaration du ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures disant que le pouvoir allait prendre une décision unilatérale et qu’il était possible de faire baisser le prix des carburants. Et puis après, ce fut le statu quo. La situation est restée gelée. Les tarifs demeurent  les mêmes. Mais en coulisses, il se murmurait que des initiatives allaient être prises. Le bon timing a été trouvé et le chef de l’Etat a profité de l’inauguration du groupe Axian pour lancer ce pavé dans la mare. Maintenant, il ne peut plus reculer. L’opinion va donc attendre la suite des événements. Le bras de fer, si bras de fer il y a… sera très tendu.

Patrice RABE.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Groupe Axian de Hassanein Hiridjee, au nom de quoi l’état inaugure-t-il un groupe privé?
    C’est ce qu’on appelle « valin-kasasarana ». Il y a aussi les 80ha pour les mauriciens, l’officialisation de jour férié pour les silamo sunnites , les rapports avec le MEDEF français, la co-gestion des « iles malgaches de l’Océan Indien » avec la mère patrie. Vive l’indépendance et vive Madagascar dominé par les étrangers avec la complicité d’un état laxiste dirigé par un jeune qui ne connait rien de son histoire et de ses fières traditions.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.