Barea : une ferveur qui commence à se manifester

Jacaranda

Ce n’est pas qu’un frémissement. Il s’agit d’un début de ferveur populaire. Les Bareas ont pu constater hier à Mahamasina que, les supporters malgaches sont derrière eux. Le stade municipal copieusement garni leur a fait une véritable ovation. La belle aventure qui a commencé, il y a  un an de cela, des lots de la victoire de l’équipe en terre soudanaise.  Ce qui s’apparentait à un exploit s’est confirmé par la suite, et aujourd’hui, ils sont prêts à  s’affirmer parmi les grandes nations du continent.

Barea : une ferveur qui commence à se manifester

Les amateurs de football malgaches sont des passionnés du ballon rond  et ils ne demandent qu’à s’enflammer et à soutenir leur équipe. Mais ils ont  toujours été déçus par la manière dont cette dernière a été coachée. Depuis la fin des années 70, le football malgache a opéré une  lente descente aux enfers. Par la  suite, ll y a eu quelques espoirs  qui ont été vite déçus. Les éliminations lors des compétitions africaines se sont succédé, entraînant le sarcasme des spécialistes étrangers. Aujourd’hui, il y a cette participation à la CAN 2019, montrant que le football malgache a des joueurs de qualité. Leur talent est reconnu à l’extérieur comme le témoignent ceux qui jouent dans les clubs  de l’hexagone ou d’ailleurs. C’est l’adoption d’un nouvel état d’esprit qui a enclenché la remontée du football malgache. L’arrivée de l’entraineur Nicolas Dupuis a été fondamentale. L’appel aux expatriés et l’amalgame des locaux et ces derniers a vite pris. La manière de gérer l’équipe a été exemplaire. Les succès se sont enchaînés et les passionnés du ballon rond  ont commencé à croire au renouveau. La qualification était là, mais ce n’était qu’un pas franchi. Maintenant, les Malgaches   ne doivent aller en Egypte pour faire de la figuration. La montée en puissance a commencé assez vite. L’équipe a bénéficié d’une bonne préparation, et a disputé des matches amicaux à l’extérieur. Les moyens financiers sont suffisants. L’engouement commence à monter.  La mobilisation des supporters est en train de se faire. Le «tso-drano » de tous les Malgaches les accompagne  dans cette compétition. Alefa Barea !

Patrice  RABE

Telma Fibre Vibe

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Pour moi et ma génération ça reste encore une découverte que puissions accéder à une compétition de ce genre. En tous on espère à l’efficacité sur le plan technique et bien ordonné. Tous les peuples Malagasy amateur de football attend impatiemment la réalité et le déroulement de ce concours.

  2. L’amalgame entre les expatriés et les locaux a vite pris…je dirais même plus: la mayonnaise a fonctionné…il n’y a plus de petites nations et de grandes nations en foot-ball d’aujourd’hui, quid de l’Islande composé d’amateurs qualifiés en 1/2 finale lors de la coupe d’Europe des Nations version 2016, la Turquie a battu la France 2 à 0 dernièrement…Les Bareas ont toutes leurs chances, il faut que les joueurs se dotent d’une pleine confiance…qui a dit que si on a la confiance on peut même déplacer les montagnes?….Alors, courage les BAREAS…Merci Patrice RABE pour la Une consacrée aux Bareas!
    BAREA devrait finir cette mission avec les honneurs. L’équipe Malagasy constitue l’une des plus belles surprises de cette CAN pendant lequel devront être alloué de la vaillance, de la bravoure, et du collectif…Alefa BAREA!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.