Finie la majorité à géométrie variable

Jacaranda

En dépit du « nombre très élevé des requêtes en contentieux » comme l’a reconnu la HCC elle-même, cela n’a pas impacté les résultats définitifs. Le juge électoral n’a pas ordonné la tenue de législatives partielles, ni procédé à des renversements de résultats.

Finie la majorité à géométrie variable

Les candidats qui espéraient des disqualifications et/ou des matches à rejouer sont… dépités. Les résultats officiels proclamés hier par la HCC ont peu ou prou changé par rapport à ceux publiés par la CENI. En tout état de cause, les 151 députés élus officieusement ont été confirmés officiellement. Malgré toute une série de « considérant », la HCC n’a pas trop… considéré les 683 requêtes dont la plupart ont été déclarées irrecevables ou rejetées. Les annulations de suffrages et/ou de résultats n’ont pas changé grand-chose. Le contrôle systématique de légalité effectué par la HCC n’a pas non plus influé sur la physionomie des résultats définitifs. Le rapport des forces issu des résultats provisoires est maintenu. L’IRD rafle 84 sièges. Contre 46 Indépendants, 16 TIM et 5 élus sous d’autres étiquettes. Finie la majorité à géométrie variable qui remonte à la première législature de la Troisième République, c’est-à-dire du temps du président Zafy Albert qui avait qualifié les députés caméléons de « Olomboavidy » au lieu d’être des « Olomboafidy ». Avec la réintroduction du mandat impératif dans la Constitution de la Quatrième République, le « nomadisme politique » n’a plus lieu d’être. Sous peine d’être déchu et déçu. Il n’y aura sans doute pas de IRD I ou IRD II comme il y avait les MAPAR I et MAPAR II. « Durant son mandat, le député ne peut, sous peine de déchéance, changer de groupe politique pour adhérer à un nouveau groupe, autre que celui au nom duquel il s’est fait élire (…). La déchéance d’un député peut également être prononcée par la Haute Cour Constitutionnelle s’il dévie de la ligne de conduite de son groupe parlementaire ». Des balises posées par l’article 72 de la loi fondamentale qui n’occultent pas pour autant les dispositions de l’article 71 selon lesquelles « le député exerce son mandat suivant sa conscience (…) ». Le fait pour l’IRD de disposer d’une majorité écrasante ne devrait pas se solder par un « béni oui oui » style Soviet Suprême, par rapport à son rôle de contrôle de l’action gouvernementale. Autrement, ce serait de la connivence, voire une forme de corruption passive.

  1. R.O

Share This Post

6 Comments - Write a Comment

  1. @ ralako

    Marina ny anao ! Efa soir Ravalomanana aleo ny relève TIM amin’izay . Betsaka izy no tonga eto : BRANDON , tt , LAZALAZAO, Ignace RAKOTO, ANDRIANDRALALA , SAKALAVA , RODRICK,BELOBAKA , SENDRA , RELOTA , MANANA , TM sns …

  2. Tsy levon’ny vavon’Ingahy Ravalomanana ny faharesen’ny TIM.Mitady ny fomba rehetra,ahazoana ny pouvoir izy,au sens large io,tahaka ny ataony ao amin’ny CUA io.Guy Rivo ve dia noesorina teo,nefa olona mahavita azy!!Diso fanantenana koa ireo mpikambana,indrindra ireo mafana fo.Efa vita ny an’ireo zokiny,tsara raha omena ny Tanora ny fitondrana ny TIM.Manana tanora maro ny TIM,hiova tanteraka ny fomba fijery. Ireo 16 deputés TIM natao ho députés mpanohitra:Misy hevitra miafina kotrehin’i Dada , aoka ho mailo isika TIM

  3. La victoire de l’IRD est une victoire dans des nombreux sens, d’abord, pour diminuer la capacité des opposants, c’est pour bien mener la politique général de l’état enfin c’est pour réaliser le Velirano de ANR ET Autres. En tous cas, les indépendants aussi sont convaincu à son alliance avec le pouvoir.

  4. @ Brandon

    Le BABAKOTO bac – 7 avec ses suffisances . En plus il insulte les Malgaches .Inutile de perdre son temps avec ses affirmations gratuites . D’ailleurs son gourou a annoncé en grande pompe 109 députés TIM pour son camp . On est loin du compte avec ces 16 députés pour la figuration . Ridicule ! La démocratie a parlé…

  5. Qui vivra verra !
    Mais dans tous les cas, peu de Malgaches savent ce qu’est la Démocratie occidentale et ce qu’est la République. Ce sont des notions qui ne font pas partie de notre culture.

  6. Vivement que cette écrasante victoire des pro-Rajoeline ne soit transformée en dictature personnelle comme au temps de Ratsiraka et Ravalomanana!
    Vive la Démocratie et vive la République!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.