Un esprit de cohésion etde solidarité à conserver

Jacaranda

Un jour après cette qualification historique pour les quarts de finale, les Malgaches ont l’impression de se trouver sur un petit nuage rose. Les images colportées sur les réseaux sociaux parlent d’elles-mêmes. Ce sentiment d’unité et de fierté  est un trésor qu’il faudra capitaliser. Mais en attendant, aucun d’entre eux n’y pense véritablement. C’est vers ce rendez-vous de jeudi prochain que leurs esprits se tournent. Tunisie ou Côte d’Ivoire, peu importe l’adversaire, il sera bon à prendre et notre équipe se conduira comme elle l’a toujours fait, avec calme et détermination.

Un esprit de cohésion etde solidarité à conserver

Ceux qui ne sont pas Malgaches s’étonnent de cette réussite des Barea. Les spécialistes ne leur donnaient à chaque fois que peu de chance de résister à leur adversaire. Ils ont  d’abord crié au miracle, puis les commentaires se sont faits un peu plus respectueux. Ils ont commencé à disséquer le jeu et ont trouvé des qualités à nos joueurs. Un élan de sympathie est né, mais certains commentateurs étaient encore peu convaincus de la faculté des Malgaches à passer le cap des huitièmes de finale. On savait que l’équipe des Léopards serait difficile à manœuvrer, mais les nôtres ont  fait preuve d’un calme et d’une détermination sans faille. Ce fut dur, mais ils sont restés unis dans l’effort  jusqu’au bout.  Un journaliste de France 24 s’est demandé quel était le secret de cette réussite. Il a fini par se convaincre que la force intérieure des Malgaches avait fait la différence. Ce mélange de décontraction et de détermination est maintenant leur image de marque. Ils savent que la prochaine étape sera très difficile, mais peu importe, ils seront habités par le même esprit de combat. Mais quelque soit le résultat, ils ont déjà remporté la victoire de la notoriété. Ils ont réveillé l’ambition de leurs compatriotes, et ils ont réussi à réunir autour d’eux les 25             millions de Malgaches. Le président  de la République a dit, lors de son interview après la victoire d’avant-hier, qu’ils avaient été les artisans d’une véritable cohésion nationale. Il faut donc maintenant continuer sur cette lancée et ne plus  quitter ce merveilleux état d’esprit.

Patrice RABE

Telma Fibre Vibe

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Du pain et des jeux cela aurait pu être vrai dans un autre temps, mais là on constate bien que le football fédère tout un peuple et que grâce à cette équipe et son staff les Malagasys sont fiers et à juste titre de l’image qui est donné du pays par les joueurs.
    Sur un match, ils sont capables de tout, surtout maintenant qu’ils sont remontés et qu’ils ont décidé de tenter leur chance. Plus rien ne leur fait peur et je les sens aller loin……………….

  2. Ni la politique ni la fête de l’indépendance ou l’église n’arrive à unir les peuples Malagasy sauf le foot ball, aujourd’hui, la technologie véhicule cette réussite partout dans le monde et met en valeur la qualité de notre équipe.

  3. · Edit

    Tena marina tokoa fa rehefa ao anatinao ny fitiavana,fahavononana,fionoana arahim -pinoana dia tsy misy zavatra tsy vita izany,koa enga anie mba ho toy izany ny toe-tsaintsika Malagasy tsy vaky volo hanavotra any Madagascar 🇲🇬

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.