Session extraordinaire : un test pour le pouvoir

Jacaranda

Après la constitution du nouveau gouvernement, une page est tournée. Le régime a mis un terme au désir d’affirmation des députés. Ces derniers vont devoir rentrer dans le rang et assumer leur fonction sans rechigner. Cependant, nul ne sait s’ ils ne reviendront pas à la charge par la suite pour essayer d’obtenir les avantages auxquels ils pensent avoir droit. La session extraordinaire qui va avoir lieu sera un premier test pour le pouvoir et permettra de juger de leur attitude.

Session extraordinaire : un test pour le pouvoir

Cette session extraordinaire qui va avoir lieu début août permettra aux députés d’assurer pleinement leur rôle car l’ordre du jour sera chargé. Ils vont déjà établir un nouveau règlement intérieur. On ne sait pas quelles nouvelles dispositions ils vont prendre. Certains observateurs estiment qu’ils peuvent en profiter pour affirmer leur indépendance vis-à-vis du régime. Bien qu’ils soient majoritairement favorables au pouvoir, ils n’entendent pas se laisser imposer des règles qui les lèsent. Les avantages auxquels ils estiment avoir droit sont régulièrement remis sur le tapis quand ils se réunissent. Le président de la République est pourtant tenu par sa volonté d’instaurer une politique d’austérité. L’octroi de 4×4 luxueux ne peut donc pas être accordé. Et pourtant, il s’agit d’une exigence formulée par les parlementaires. Ces derniers sont régulièrement brocardés sur les réseaux sociaux, mais ils restent inflexibles. La suggestion faite par certains internautes de leur fournir des karenjy est repoussée de manière dédaigneuse. Cette session extraordinaire devrait donc être passablement agitée. Le gouvernement qui viendra à son ouverture ne devrait pas être très tranquille. Mais une fois les discours terminés et les affirmations faites, les autres questions à l’ordre du jour vont mettre les députés devant leurs responsabilités : celles d’assurer le bon fonctionnement de leur institution.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.