Communales : plus de doute Sur leur tenue

Jacaranda

Le président Andry Rajoelina l’a annoncé, avant-hier : Les élections communales auront bien lieu et on connaîtra la date de leur tenue la semaine prochaine » Le monde politique peut maintenant se rassurer. L’affirmation devrait donc faire les rumeurs  qui couraient  et qui semaient le doute dans l’esprit des citoyens.  Il n’y aura pas de hiatus dans le fonctionnement de la démocratie, et  cela permettra de connaître le véritable rapport de force sur le plan politique.

Communales : plus de doute Sur leur tenue

Le silence du pouvoir à propos des communales était  devenu assourdissant, et ce manque de réaction était propice à toutes les rumeurs. Les interpellations des candidats potentiels commençaient à provoquer un certain malaise dans l’opinion. C’est le président de la république  qui est donc  monté en première ligne pour calmer les inquiétudes exprimées. Il a choisi de le faire en marge de la cérémonie de prestation de serment du nouveau directeur général du Bianco. Il a eu des paroles fortes à propos de la lutte contre la corruption, reprenant ainsi le credo de ce dernier. Il a aussi choisi cette occasion pour  confirmer la tenue des élections communales et d’annoncer que, leur date serait communiquée la semaine prochaîne. Il met fin ainsi à toutes les supputations qui étaient faites. Il a notamment démenti avec force  les rumeurs de remplacement des maires par des PDS, affirmant qu’il fallait laisser la population choisir qui elle veut.  Les états- majors politiques peuvent maintenant élaborer leur stratégie en vue d’une campagne électorale bien menée. Tout le monde espère la tenue d’  un débat démocratique sans démagogie et sans coup bas. On attend l’entrée en lice de candidats aux arguments bien affûtés et ayant un programme de développement solide. Peu importe l’étiquette politique, c’est la compétence et le savoir faire qui importeront.

Patrice RABE

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. Adieu les lazalazao, les ravotongabe les mr et les tt et voilà les brandon et les Bootana qui arrivent.

  2. Vous êtes très mal placés avec votre sensibilité politique répugnante Monsieur BOOTANA pour inculper le BA-BA des fonctionnements démocratiques dans les pays « civilisés  » . Sachez également qu’avec votre haine gratuite , vous seriez les premiers à vilipender le PRM actuel si la liste électorale décriée ne fait pas l’objet de révision . Surtout je vous enseigne que vous ne verrez jamais un parti dont le chef qui s’autoproclame déjà chef de l’opposition brandir le « boycott  » des communales pour uniquement de la politique politicienne . On appelle cela de la politique « MALOTO  » !

  3. Alefa Dada a!!!! Dia mangataka anao hanohana ny mpiompy akoho gasy fa na ny olona aty ampitandranomasina aza efa zara raha mihinana poulet de chair. Vary ihany koa ny anay Malagasy fa tsy katsaka akory. Tena mampalahelo ny fanendahana ny Malagasy hiala amin’ny foto-tsakafony. tena manompa razana e. Asaivo miala amin’ny spaghetti ny Italien dia angamaba asa zay lazainy. Inona no olana raha ny fambolembary no himasoana sy hamafisina ??? Ny miala amin’ny vary ve no atao hoe fandrosoana?

  4. Il fallait bien qu’il le fasse! Dans les pays « civilisés », peut-on jouer dans le temps sur de telles dates? Il m’a semblé entendre dire qu’entre la transition et 2018, le sieur au pouvoir a repris ses études en France, et il n’a pas appris comment fonctionne-t-on dans ces pays? Je ne dis pas qu’il faut copier mais voir et appliquer si possible les vraies manières des pays démocrates. Allons, Ra-Malagasy be fivoarana, le président élu est à la barre. La navire tangue mais faisons semblant et la confiance hypocrite regnera bien qu’elle ne nous sauvera pas. Vivrons et verrons!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.