Revoilà le problème de l’insécurité

Jacaranda

L’insécurité reste l’un des grands problèmes auxquels le régime actuel est confronté. Les efforts déployés pour le résoudre sont méritoires, mais ils ne sont pas encore suffisants dans certaines zones infestées de dahalo.            La sonnette d’alarme a été tirée par certains députés à l’assemblée nationale. La situation est dramatique et réclame des solutions urgentes. La réponse qu’apportera le premier ministre à cette demande pressante permettra de mesurer la réactivité du pouvoir face aux difficultés surgissant inopinément.

Revoilà le problème de l’insécurité

Le problème de la Jirama doit être résolu et après la crise de confiance entre les usagers et le régime, des solutions palliatives ont été trouvées. L’installation de citernes d’eau dans les fokontany privés d’eau n’est qu’un pis aller, le provisoire devrait par la suite laisser la place à quelque chose de concret. Nul ne sait si la situation évoluera dans le bon sens mais cela devrait amener un certain apaisement pour le moment. Mais le pouvoir est aussi en butte à de difficultés qui étaient déjà en passe d’être surmontées Le plan de lutte contre l’insécurité mis en place par les responsables a été présenté comme un modèle d’efficacité. Les installations de groupements militaires dans les zones à risque se sont succédées et ces derniers ont commencé à se déployer sur le terrain. Mais apparemment, cela ne suffit pas et le système comporte des lacunes. Les rapports faits par certains députés montrent que les dahalo continuent de sévir et ne sont pas mis hors d’état de nuire par les forces de l’ordre. Ils n’hésitent pas à tirer sur les villageois ; c’est la raison pour laquelle les parlementaires demandent qu’on donne à ces derniers les moyens de se défendre. On ne sait pas quelle réponse le premier ministre va apporter à cette supplique, mais elle influera sur la côte de popularité du régime dans les temps à venir.

Patrice RABE

Telma Fibre Vibe

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. Vu l’insécurité on a tendance à oublier le retour au bercail.
    Bientôt pas loin de la retraite j’aimerai retourner dans mon pays mais avec tout ce qui se passe est-il possible de vivre dans le souci? Une hésitation s’installe. Vaut-il le coup? L’insécurité qui gagne du terrain chaque jour me laisse perplexe.
    Le peu que je ramène pour ma retraite certes c’est une contribution minime pour le pays mais c’est toujours les petits qui feront des grands.
    Suis je lâche? Je dirai non . La vie on n’en a qu’une.
    À méditer .

  2. Monsieur , même les moines sont assassinés.
    Trois exemples :
    – L’assistante du Père PEDRO a été assassinée
    -Les religieuses d’Antsirabé ont été non seulement volées mais violées.
    Je travaille avec des religieux -catholiques ou et protestants-( Antsirabé- Faharatsiho- Ampary- j’ai fréquenté pendant de nombreuses années le collège SAINT- JOSEPH à ANTSIRABE)). Ces religieuses, ces religieux t savent qu’elles , qu’ils ont des biens : les récoltes et les dons de leur congrégation et des fidèles. Je suis étonné de voir que les Religieuses, les Religieux conduisent des 4×4 tout neuf- Faut pas provoquer !
    Il me vient en mémoire l’assassinat de cette religieuse âgée de plus de 80 ans à Tamatave.
    Sans être habillé en moine ..beaucoup de Malgaches me donne comme nom: “Mon Père” barbe blanche, âgé de 76 ans habillé simplement, présent lors des cérémonies religieuses;;;respectueux des enfants et des femmes .organisations de repas ..développement de techniques agricoles .C’est vrai que je ressemble à un Père . Il me manque le colleret blanc…pourquoi pas …mais rassurez-vous je viendrai habillé en moine s’il le faut. Merci pour le conseil.Mais j’ai déjà fait l’expérience au moment de passer à la douane..;efficace ..;curé..;moine ..;surtout vieux, barbe blanche , un air pieux (détaché) ..;faut savoir être comédien parfois…mais l’habit ne fait pas le Moine.
    tsy ho ela

  3. Je vous plains, Aimé. Voilà 7 mois qu’un président s’est installé. Vous ne devez vous en prendre qu’à la France, c’est ce pays qui l’a installé. Malgré qu’il ait tous les pouvoirs, on ne voit pas les choses changer. il faut reconnaître que le gugusse n’est pas le meilleur patriote, ni altruiste, ni intelligence ; et pourtant ça suffirait. En plus, en premier lieu il doit rendre ses emprunts pris de ses bailleurs privés. Depuis 2009, et même avant, qu’il vit Mada ; prompt à tuer, c’est déjà un mauvais signe, il a placé ses vols ailleurs. J’arrête.
    Vêtez-vous en moine et revenez.

  4. Pourquoi tant d’insécurité ? Depuis plus de 10 ans je me rends à Madagascar -Ankaratra et le Nord Est- pour des recherches historiques mais surtout pour des actions humanitaires.
    Je suis une proie facile . J’ai 76 ans. Je voyage seul. Je dors chez l’habitant; Je suis un vazaha donc celui qui a de l’argent. Je parle le Malgache.
    Pourquoi me vole-t-on sous toutes les formes : le prix du pousse-pousse- le prix de la viande- Pourquoi me demande-t-on d’avancer une somme qui ne sera jamais remboursée. Pourquoi accepte-t-on que j’avance une forte somme pour des travaux avec promesse d’être remboursé ..;qui ne seront jamais faits et donc jamais remboursées. Pourquoi suis-je sollicité pour participer à une campagne de vaccination des enfants et que deux jours avant le début de la vaccination : on me vole cette grosse somme d’argent. Enfants jamais vaccinés- Ankadomondry-La SAKAY-
    Première remarque : les petits vols sont expliqués par le fait que les auteurs n’ont pas d’argent et quand ils volent votre porte feuille ils ne savent pas combien il y a de l’argent. Ils volent pour manger et non pour s’enrichir!
    Quand le vol est une grosse somme -comme pour la vaccination- les auteurs savent qu’ils seront protégés par la gendarmerie et par le procureur : il y a partage du gain.Alors tout est organisé en toute quiétude avec la police et la justice.
    Il me semble que deux pistes se présentent: comme réponses : donner assez d’argent pour que les gens puissent se nourrir. Mettre fin à ce triangle d’escroquerie : voleurs- gendarmerie-police- magistrat. Bien rémunérer les gendarmes. Bien rémunérer les magistrats , les avocats …voilà des solutions.
    Les vols, les escroqueries les kidnappings ne sont que les conséquences du manque d’argent de tout un peuple. UN PEUPLE QUI A FAIM.Alors pour manger : je vole…et parfois je tue…mais ce n’était pas mon intention première.
    Savoir écouter ces petits voleurs…savoir écouter les gendarmes …savoir écouter les magistrats comme je le fais ….ECOUTONS .
    Comme chaque année je devais me rendre à FARATSIHO et ANTALAHA ..;je n’ai pas encore pris mes billets car pour la première fois: j’ai peur.MATAHOTRA

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.