Le président  forge son image sur la scène internationale

Jacaranda

C’est la  scène internationale que le président de la République investit actuellement. Après son déplacement en  Tanzanie où il a été adoubé par ses  homologues  de la SADC , c’est aujourd’hui  au Japon à l’occasion de ce TICAD 7 qu’il se forge  une stature de véritable homme d’Etat.  Aujourd’hui, ll  ne Traîne plus cette image négative héritée de la transition. Une page est définitivement tournée.

Le président  forge son image sur la scène internationale

Son élection à la présidence de la république est une étape essentielle de son retour sur le devant de la scène. Andry Raoelina a été élu démocratiquement et cela ne peut pas être contesté. La Communauté Internationale l’a reconnu et  le régime mis en place s’est attelé à la restauration d’une confiance encore fragile. La volonté de changement a été clairement exprimée, mais elle s’est heurtée à la dure réalité. Le succès acquis par la plateforme gouvernementale lors des élections législatives a conforté cependant l’emprise du régime sur la politique intérieure.  Mais il manquait cette entrée nécessaire sur la scène internationale. La visite officielle  en France a été un premier pas.  Le déplacement en Tanzanie pour le sommet des chefs d’état de la SADC a été une étape essentielle pour imposer sa   stature internationale. Certains de ses pairs l’ont découvert  et on lui témoigne un certain respect. Son voyage au Japon pour le TICAD 7  l’impose définitivement dans le cercle des dirigeants des pays en voie de développement. Il a affirmé que l’un de ses combats était la lutte contre la malnutrition à Madagascar. Il a aussi l’ambition de reverdir Madagascar victime d’une déforestation alarmante. Cette grande réunion à laquelle il participe est un tremplin  qui lui permettra de continuer ses projets de développement. Son image sur le plan intérieur a souffert des difficultés rencontrées ces derniers  temps, mais le gain sur le plan international devrait lui permettre de rebondir.

Patrice RABE

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Un article qui va faire pâlir de jalousies morbides les crétins du camp de Ravalomanana et Dieu sait qu’il y a un beau paquet d’irréductibles fanatiques sur ce site . Il faut bien répéter à ceux qui veulent bien l’entendre  » ANDRY RAJOELINA A ETE ELU DEMOCRATIQUEMENT PAR DES ELECTIONS RECONNUES PAR LA COMMUNANUTE INTERNATIONALE » . Les aigris et les frustrés peuvent continuer à le rabaisser bac- 3 mais force est de constater qu’il a vraiment la stature d’homme d’état autodidactique et cultivé contrairement à l’autre d’Imerikasinina qui est toujours intellectuellement au stade primaire avec son fameux lapsus TATEZANA !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.