Antananarivo : une rude bataille en perspective

Jacaranda

Le suspense a duré jusqu’au bout. Marc R avalomanana a laissé planer le doute jusqu’à 16 heures et  c’est donc un des jeunes loups de la commune d’Antananarivo qui est monté au créneau. Du côté de l’IRD, la surprise fut totale malgré les sous-entendus persistants de ces dernières semaines,  Naina Andriantsitohaina a donc  relevé le défi qui est à sa mesure. Pour la plateforme présidentielle, il s’agit du candidat capable de séduire l’électorat de la capitale.

Antananarivo : une rude bataille en perspective

Le désistement de Marc Ravalomanana n’est pas  anodin. Le geste est hautement politique. Il  a  hésité jusqu’au dernier moment, semble-t-il, il a attendu de connaître le nom du candidat de l’IRD.  C’est un jeune cadre du TIM qui a  été  choisi pour  briguer le poste de maire de la capitale. Il aura en face de lui un capitaine d’industrie et gestionnaire compétent, peu marqué politiquement . En coulisse, sa candidature était déjà, chuchotée car il avait le profil  de ce candidat idéal esquissé par le pouvoir . Il  a affiché son ambition de redresser l’image de la capitale, en  s’attelant à sa réhabilitation. C’est un discours plein d’espoir qu’il  a prononcé, hier après-midi  devant l’assemblée réunie au PK0. On avait compris qu’il  pourrait bénéficier de l’aide de l’Etat pour réaliser tous ses projets . Le préjugé de l’opinion peut être favorable car Naina Andriantsitohaina, malgré sa proximité avec  le chef de l’Etat, n’est pas estampillé TGV. Il est considéré comme un modéré et est jugé compétent. Cependant, la bataille électorale sera rude car il va falloir convaincre les Tananariviens. Il aura en face de lui un  jeune dynamique qui bénéficiera du soutien de Marc Ravalomanana dont l’ombre va planer sur cette élection. Néanmoins, on peut supposer que ce sera un affrontement loyal et que l’on jugera sur la qualité des projets présentés. Il reste deux mois et demi pour  arriver au terme de cette campagne qui sera très intéressante à suivre.

Patrice RABE

Telma Fibre Vibe

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Marc Ravalomanana a démontré une fois de plus par ce désistement hypermalhonnête pour ses soutiens que seuls les intérêts pécuniaires l’intéressent au plus haut point d’où la convoitise à la limite de l’indécence du poste juteux de chef de l’opposition au parlement en piétinant les textes pour parvenir à ses fins bassement politique politicienne . L’homme n’a pas changé . C’est toujours le roublard connu .En envoyant un sous fifre au fer il met un terme définitivement à ses ambitions politiques . Antananarivo mérite mieux que la médiocratie et le casting du pouvoir est excellent .

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.