Prioriser la lutte contre l’insécurité alimentaire

C’est un véritable  désastre qui survient actuellement dans le sud de la Grande île et dont on ne se préoccupe pas suffisamment.  La population souffre d’une malnutrition sévère qui affaiblit les adultes mais surtout les enfants. Les chiffres révélés par les organisations internationales sont effarants. Près d’un million  d’enfants de moins de cinq ans sont les victimes innocentes de ce fléau et subissent  un  retard de croissance qui les marquera définitivement. Madagascar et la Centrafrique sont les deux pays du continent africain  dont les cas sont les plus dramatiques. L’urgence de la situation a  déjà été signalée  depuis longtemps et les autorités malgaches avaient  dit que la lutte contre  la malnutrition était une de leur priorité mais on  s’aperçoit qu’aucun résultat probant n’a été enregistré.

 Prioriser la lutte contre l’insécurité alimentaire

En  2017, l’UNICEF à   Madagascar disait que, plus de 50 % des enfants malgaches de moins de cinq ans souffraient de malnutrition chronique et   d’un retard de croissance. Un véritable branle- bas de combat avait été décrété et les   autorités s’étaient concertées avec les partenaires  techniques pour combattre le fléau. Des crédits importants  ont été alloués pour ce faire. Des organismes comme l’ONN  ont été créés.  Mais deux ans après, on s’aperçoit que  les efforts déployés ne sont pas suffisants. La situation a même empiré. La population du sud souffre de la faim et les enfants sont les victimes les plus vulnérables. La cause de cette désolation est bien évidemment le dérèglement climatique .A cause de la sécheresse, les populations sont toujours réduits à manger des cactus.  Apparemment, le régime ne   semble pas se préoccuper de cette catastrophe humanitaire qui a lieu chez nous. La princesse de Jordanie Sarah  Zeid en visite  à Madagascar au mois de mars  2019 s’était déclarée choquée par l’insécurité alimentaire et la situation sanitaire dans le sud.   Ses propos n’avaient provoqué aucune  réaction des autorités. Il  est peut- être temps de faire de cette lutte contre l’insécurité alimentaire, une urgence nationale. Celle-ci devraitêtre une des priorités les plus importantes de notre pays à l’heure actuelle.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ NARINDRA :
    Tsy misy vaingan-kevitra ny resaka mba ho entin-drangahy. Zavatra tsy misy fotony no mba velabelarina hilazana fa Ianareo Rehetra dia Dahalo.
    Hanontanio ilay voalavo lahy  » Rat Jo Hell « , araka ny filazan’ilay namana iray izay, hoe : firy ny vary mora ho hafaran’ialahy isany mba hanentsemana ny vokatry ny 1 000 Ha ? Fa izao, vary gasy hafarana fa tsy ny varim-boalavo mahazatra anareo.

  2. BRANDON

    Aza entim-poa dangitra toa io fa tsy tsara amin’ny fahasalamanareo mifoka zava-mahadomelina ! Io cité Ampefiloha sy 67 ha io tsy tanimbary no teo dia nitabataba toa izao hataonareo izao ve ny olona amin’i dadabe Tsiranana tamin’izany ? Ianareo ZD mihitsy no maramara saina be fialonana tena vongandinty  » mpandrava » ka ento milomano farany eny amin’ny dobo eny Ambohitrimanjaka ilay osy mainty hivavahanareo fa tanamasoandro tsy mipody e hi hi hi : kay kay kay …

  3. Izay no maha-dondrona anareo. Matahotra fadiranovana an-dRavalomanana, dia izy foana no atao ambetin-dresaka.
    Ny zava- misy dia izao ry DJ Dondrona Jomaka sady analphabète no illettré tarihin’i Bac-3 a : hanototra 1 000 Ha ny lohan’angidina. Ary toheriny amin’izany ny battage d’eau na velirano N° 9 mba nataony. Hay tsy takatry ny ati-dohany akory fa mifanohitra ireo zavatra roa ireo. Tsy hitan’ialahy angaha ny fampahatsiahivana nataon’ny TV omaly, raha niteny i Domelina tamin’ny propagandy hoe : izaho tsy hanototra ny tanimbarinareo?
    Ianareo Rehetra Dahalo. Fakon’olona sy jiolahim-boto. Ny mandrava no hay fa tsy ny manangana !
    Ka azavao io fifanoherana io raha mahay !

  4. BRANDON

    Sao ialahy no tena ketrona ry jomaka parvis de l’hôtel de ville ka tsy nahatadidy ny vavan’i Ravalomanana teny Andohatapenaka 2006 amin’ny remblai ? Tena nila sécurité alimentaire aloha Dada ka nikiry mafy ho filohan’ny mpanohitra sy ny tombontsoa rehetra kanjo very fihinanana hi hi hi ; kay kay kay …

  5. Lutte contre l’insécurité alimentaire ??????
    Mais de qui se moque-t-on ? Tanimbary 1 000 Ha aza tadiavin’ialahy ho totofana !!!!!
    Tsy misy saina sy tsy misy ati-doha iray trano !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.