Beaucoup d’occasions ratées

Jacaranda

Un mois, enfin presque, après leur victoire sur le fil au match aller, grâce à un but marqué dans le temps additionnel à domicile, les Barea se sont inclinés samedi devant les « Brave Warriors » sur le score de 2 – 0, suite à un doublé de l’avant-centre namibien Elmo Kambindu.

Beaucoup d’occasions ratées

Les Barea version Franklin Andriamanarivo ont raté l’occasion de se qualifier pour la phase finale de la CHAN 2020 en ne réussissant pas à trouver le chemin des filets au stade Sam Nujoma à Windhoek. Battus 2 – 1 sur l’ensemble du match aller-retour, ils ont manqué la validation de leur billet pour le Cameroun, pays hôte de cette compétition africaine réservée aux joueurs évoluant au pays. Par leur élimination, ils manqueront une grande expérience continentale l’année prochaine alors que bon nombre d’entre eux seront certainement appelés à prendre la relève des expatriés pour la CAN 2021. Les sociétaires des Barea jouant dans des formations locales comme CNAPS Sport, Fosa Juniors et autres, auront également perdu l’opportunité de se faire remarquer par les sergents recruteurs de grandes équipes étrangères. En quête de nouveaux « Talents d’Afrique » pour reprendre le titre de l’émission de Canal+Sport qui met en avant les performances des sportifs africains dans différentes disciplines et en particulier sur le terrain – au propre comme au figuré – du foot. Vincent Radureau et son équipe ne manqueront probablement pas de revenir sur l’élimination des Barea de la CHAN 2020 au Cameroun comme ils ont parlé de la participation inédite et remarquable de l’équipe nationale malgache à la CAN 2019 en Egypte. Beaucoup d’occasions manquées – au sens footballistique du terme – pour Ando et ses coéquipiers qui ont abordé le match retour avec un faible avantage. Un écart d’un but nécessaire mais pas suffisant pour se rendre en toute sérénité en Namibie. Sans parler des péripéties du voyage. Après s’être couché à même le sol à l’aéroport de Windhoek, les Barea auraient-ils dormi debout sur le terrain ?

R.O

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. · Edit

    Tokony ampitoviana kosa ny traitement lay joueurs CHAN sy CAN fa samy équipe National miaro voninahim-pirenena
    Mampahery mpilalao hatrany e,manaraka manarina

  2. Ils se sont couchés à même le sol dans le hall d’un aéroport international, et puis ils ont
    dormi debout sur le terrain au cours du match qui suivait…
    Bien vu !
    Il faut rajouter dans le tableau
    les hauts dirigeants de ce football manquant à l’appel, et où sont passées les traditionnelles conférences de presse d’habituelles autocongratulations , surtout attendues des très complaisants « journalistes ».
    Vivement la  » conférence nationale  » promise pour nous expliquer cette histoire de reléves, et les « miracles » du sport footballistique malgache après plusieurs années de médiocrité de la fédération.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.