Le bien fondé des travaux de réfection des rues de la capitale

Les premières grandes averses  qui se sont abattues sur la capitale ont montré la  nécessité de terminer très vite les travaux de réfection des rues de la capitale. En fait, on peut louer la manière dont les équipes des travaux publics ont travaillé pour que de nombreux tronçons retrouvent leur état d’avant la crise. Cependant, les ondées d’hier ont une fois de plus montré qu’il y a encore beaucoup à faire pour que les eaux de ruissellement soient très vite évacuées.  Andravoahangy ou Behoririka ont connu les mêmes embouteillages, mais  cela doit renforcer la  volonté des candidats aux  élections municipales de proposer un programme cohérent de rénovation des infrastructures de la capitale.

Le bien fondé des travaux de réfection des rues de la capitale

Si l’on compare avec  les cènes de désolation des années précédentes où on voyait des rues totalement inondées,  la vision des artères de la capitale est moins cauchemardesque. Certes les quartiers dits populaires comme  Ankazomanga ou Isotry  restent toujours vulnérables car ils ont besoin de travaux d’aménagement importants pour être totalement à l’ abri de ces inondations régulières, mais on ne peut pas passer sous silence  l’amélioration constatée  dans d’autres endroits.   Cela montre l’ampleur des améliorations que l’équipe qui sera à la tête de la CUA devra apporter à la capitale. Ceux qui briguent le poste de maire de la capitale en conviennent, mais aucun d’entre eux n’est entré dans le détail des mesures qu’il va  prendre pour y arriver. Certes, les procédures  à suivre sont complexes, mais il serait bon pour les électeurs d’avoir un aperçu  de ce que chacun compte faire à son  arrivée à la mairie.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

7 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @Marc, dia tena fohy saina sy tadidy ianreo ry nama! Tamin’ny fotoana nitondran’iza no tena namirapiratra Antananarivo? Hoy ianareo angamba mamaly azy hoe tamin’ny andron’ny tetezamita. Mba meteza mandinika ry nama fa tsy saina botolo toa angidin’Avaradrano no aseho vahoaka a!

  2. Salama,
    Tsy misy azo lavina na ny fanitarana ny tanana (Ambohitrimanjaka, moa no ohatra eto) na ny fanamboarana ny lalana snsnsns fa aminay
    – na alamina ny fanamboarana, fa tsy atao indray manao fa tena very fanahy mbola velona na ny mpifamoivoy (fiara sy ny mpandeha tongotra) na ny mpitandro ny filaminana miezaka mandrindra ny fifamoivoizana (entre les piètons, les bicyclettes, les motos, les charrettes…a vous de continuer!)
    – na ampiarina ny HIMO (maka « olona na orinasa » hafa hanampy an’izay miandraikitra izany) mba hahaingana ny asa
    Zay ny fahitanay azy aloha fa io tsy hisy adala akory ka tsy liana amin’ny tsara e. Sa misy???.
    Ny amin’ny fanitarana ny tanana, ilaina tokoa izany. Ambohitrimanjaka ve no tena idealy? TSIA aminay ny valinteny satria akaiky an’Iarivo anie io tanana io e. Aminay, iny Ambohidratrimo raha hianavaratra andrefana, na Talata Volonondry raha hianavaratra na Fenoarivo raha hiankandrefana, any no tokony hiala ny fanitarana. Fa sady mampihemotra ny jiolahy izany no mampandroso ny ambanivohitra.
    Tsetsatsetsa tsy aritra ny ahy e. Aminay, tsy mpomba na iza na iza, mila fifampiresahana ny zavatra rehetra kasaina atao fa tsy « jadona ».
    Ary amin’ny fanjakana izany, tsy lahara pahamehana ny fampianarana ny ankizy? Ohatr’inona fotsiny ny « budget » natokanana ho amin’izy io???? Toa fahadimy amin’ny priorités moa izy teo sa firy? Iza no tsy mimenomenona fa sady tsy mahalala fomba ny ankizy ankehtrio na tsy mahay na ny lehibe na ny kely!!!
    Ity delestage ity moa…. tsy asiako resaka fa io izy e. Efa tsara raha efa nividy « groupe » ary hita fa miezaka ny ho zanaky ny mazava ny rehetra.
    Zay re, fa aza sendaotra e. Fanatsarana no ilaina
    Foana ve ny tondra drano eny andalana? Aminay manokana, TSIA ny valinteny satria ny toerana heverina hivarinan’ny ranon’orana aza miatototra miatototra. Dia aiza no alehany????

  3. La Capitale a besoin d’un plan d’action visant le long terme et exigeant la collaboration étroite entre le magistrat de la ville et le gouvernement. Il faut arrêter de faire la ville un otage des velléités politiques. La population a besoin de bonnes routes, des bornes fontaines bien alimentées et en nombre suffisants, des poteaux électriques illuminés, des places de marché bien organisées, des moyens de transports répondants aux normes et aux besoins des populations, des jeunes n’ayant pas trop de difficultés pour trouver des aires pour pratiquer du sport, des agents de sécurité qui rassurent la population, des ordures enlevées avant la lueur du jour, et….. et …….. et des citoyens bien éduqués.

  4. La gestion de la Capitale nécessite une collaboration étroite entre le magistrat de la ville et le gouvernement. La réfection du réseau routier et celui d’égouts est un travail titanesque car les actions réalisées jusqu’ici étaient limités aux interventions tip top ou à des démonstrations pour attirer l’attention des électeurs. Pour une ville saine et résiliente, il faut un plan d’action visant le long terme et une volonté politique pour les dirigeants actuels et futurs. Arrêter de faire Antananarivo comme otage des velléités politiques. La population a besoin de bonnes routes, des poteaux illuminés, des bornes fontaines bien alimentées et en nombre suffisants, des ordures enlevées avant la lueur du jour, des agents de sécurité qui rassurent les gens et de bonne organisation des marchés, des transporteurs respectant leur cahier de charge, des jeunes qui trouvent sans trop de difficultés des aires pour pratiquer du sport, et…….. et…….. surtout des citoyens bien éduqués.

  5. On attend les railleries des envieux et gagne petits des MPANDRAVA comme BRANDON , RODRICK , BELOBAKA , RANAIVOSOA , ANDRIANDRALALA , IGNACE RAKOTO , LAZALAZAO etc .. Ce n’est pas leur candidat imbu de sa personne Be Nangy un larbin de leur Dada qui va rétablir l’embellissement d’antan de la capitale !

  6. CELA MONTRE AUSSI LA NÉCESSITE DE CONSTRUIRE UNE NOUVELLE VILLE DANS LES ENVIRONS D’ANTANANARIVO COMME AMBOHITRIMANJAKA !!!

  7. les idées et le fond sont cohérents mais que de carences orthographiques et grammaticales dans l’écriture ………

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.