Dans l’attente du verdict du Tribunal administratif

Les audiences du Tribunal administratif, qui se tiennent depuis la fin de la semaine dernière, laissent penser qu’un autre éclairage sera porté sur ces élections communales. Cette fois-ci, il faudra attendre les jugements rendus pour connaître les résultats du scrutin de novembre dernier. L’incertitude règne sur les verdicts de cette juridiction et il n’est pas question de se fier aveuglément aux résultats officieux qui ont été proclamés auparavant. Les requérants sont sûrs de leur bon droit et affirment qu’il y aura des retournements de situation.

Dans l’attente du verdict du Tribunal administratif

C’est certainement dans les grandes agglomérations que les litiges sont les plus sérieux. Les requérants affirment que leurs requêtes sont étayés par des preuves irréfutables. C’est sur leur recevabilité que les juges vont se prononcer. Si elles sont fondées, on risque de voir des annulations de votes qui vont changer totalement les résultats. Le cas d’Antananarivo est le plus emblématique car l’écart entre les deux candidats en tête est très serré. Celui de l’IRK est relativement serein et attend dans le calme la proclamation des résultats officiels. Par contre, celui du TIM est persuadé que l’élection est entachée d’irrégularités et que la Justice tranchera en sa faveur. Ce dernier prend à témoin l’opinion publique et les manifestations qui ont été régulièrement organisées au Magro et qui ont été l’occasion de le répéter. C’est une juridiction indépendante qui va rendre son verdict et dont les jugements sont fondés sur le droit et le droit seul. C’est en principe demain, que ces derniers vont examiner les requêtes déposées par les partisans du TIM. Ils vont y accorder une attention particulière car ils auront entre les mains le sort de la Capitale. Quelque soit l’arrêt qu’ils rendront, il ne devra souffrir d’aucune contestation.  

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.