Crise au Proche Orient ; un impact certain sur notre économie

Jacaranda

Qu’on le veuille ou non, la crise qui s’est ouverte au Proche-Orient va impacter l’économie mondiale et Madagascar qui est un pays, parmi tant d’autres, va en ressentir les effets tôt ou tard. Les nouvelles de la probable hausse du prix du baril sur le marché international ont été annoncées hier et même si le consommateur malgache a été protégé jusqu’à présent à cause de la fermeté du gouvernement vis-à-vis des compagnies pétrolières, l’Exécutif devra se montrer plus accommodant à leur égard car la réalité du marché va s’imposer. Il est peut-être temps de préparer l’opinion à une hausse du prix de l’essence qui va avoir des conséquences désagréables inévitables sur la vie des Malgaches.

 Crise au Proche Orient ; un impact certain sur notre économie

Les consommateurs malgaches, depuis bientôt un an, ont été protégés par le régime qui a imposé un gel des prix. L’accord avec les pétroliers a été conclu après de longues discussions. Ces dispositions ont été appréciées à leur juste valeur par les Malgaches, pouvant jouir d’un certain répit dans leur vie quotidienne. Les attentats contre les champs pétroliers d’Arabie Saoudite avaient fait craindre un dérèglement du marché international. La situation s’est vite stabilisée et nos prix à la pompe n’ont pas bougé. Aujourd’hui, on est au début d’une crise majeure. Les tensions au Proche Orient font craindre l’éclatement d’un conflit majeur entre les Etats-Unis et l’Iran. On risque de voir leurs alliés respectifs les suivre sur le chemin de la confrontation. L’inquiétude commence à gagner toute la communauté internationale. Les producteurs qui alimentent le marché international n’ont pas encore réagi, mais on pressent qu’ils vont le faire très vite. La diplomatie, dit-on, est à l’oeuvre pour rétablir le dialogue entre les USA et l’Iran . Les Européens, les Russes et les Chinois s’activent pour  faire retomber la tension.   Mais la tâche s’avère difficile et l’on se demande si ce n’est pas une mission impossible.

Patrice RABE .

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.