Bénéficiaire de confiance

Jacaranda

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de ce Plan Émergence Madagascar (PEM), notamment parce qu’il repose sur deux branches très importantes pour nous : l’industrie et le tourisme ». C’est ce qu’a confié un membre du secteur privé ayant participé à l’une des consultations organisées dans le cadre de la préparation de ce plan, qui servira de base aux actions qui seront entreprises par le régime pour réaliser les treize engagements du président de la République. Un plan condamné à réussir.

Bénéficiaire de confiance. Et si ce plan a pris justement du temps à se mettre en forme, c’est que le gouvernement n’a pas voulu verser dans la précipitation, afin de disposer d’un document bien fignolé pour convaincre la population avant tout, mais également les bailleurs de fonds qui vont le financer. On rappelle d’ailleurs qu’une série de consultations a été organisée à l’endroit de la société civile et les partenaires pour le développement. Les partenaires techniques et financiers ont quant à eux été informés et consultés sur le contenu de ce PEM, dont le bouclage aura lieu dans les semaines qui viennent. Lors de sa rencontre de lundi dernier avec les journalistes, le président de la République Andry Rajoelina a indiqué que le Plan Émergence Madagascar sera disponible d’ici fin mars. Ce sera dans tous les cas un document bien détaillé, chiffres et projets à l’appui, pour convaincre les bailleurs de fonds à mettre sur la table les milliards de dollars pour financer les projets de développement en cours ou à venir. Le PEM a d’autant plus de chances d’être financé en grande partie, quand on sait que le gouvernement a montré qu’il est capable d’améliorer les recettes internes. Comme dans tout système de financement en effet, les prêteurs accordent une importance particulière à l’apport personnel du bénéficiaire. En somme, si Madagascar est parvenu actuellement à avoir cette confiance des bailleurs de fonds, c’est que, compte tenu justement des efforts réalisés durant cette première année du régime Andry Rajoelina, le pays est devenu un « bénéficiaire de confiance » capable d’utiliser à bon escient les milliards de dollars de financement qui vont pleuvoir d’ici quelques mois. Sans compter bien évidemment les projets privés industriels et touristiques qui vont booster l’économie malgache en marche vers l’émergence.

R.Edmond

Share This Post

6 Comments - Write a Comment

  1. Maninona moa no tsy asaina jeren’ny manampahaizana amin’ny ekonomia; sosialy, politike tsy miankina ny IEM sy ny MAP 2. dia mba avoakany eo hoe iza marina no tena fototr’asa mety hampandroso an’i Madagasikara?

  2. C’est une vente de terrains qui s’est fait entre l’Etat Malgache et une société étrangère : Elite Agro LLC d’Abu Dhabi, capitale des Emirats Arabes Unis dans le cadre du projet Bas Mangoky.

    Le régime brade le Pays, ou aussi « Mivarotra Tanindrazana », qui signifie aussi une haute trahison.

    La majorité des États démocratiques prévoit pour la haute trahison : la destitution ou la révocation, suivant qu’il s’agisse d’un chef d’État, d’un haut fonctionnaire ou d’un militaire ou une peine de réclusion dans les autres cas.

    Cette vente n’est pas en règle, puisqu’il y a une collusion avec une puissance étrangère.

    Les auteurs de cette vente devraient être traduits en justice puisque c’est un crime : la terre est sacrée pour les Malgaches.

    Il y a lieu de monter un projet de développement de Bas- Magoky et une allocation de ces terrains domaniaux aux locaux.

  3. Deuxième erreur grave de l’Etat : Avoir vendu MOROMBE aux TAVARATRA . De toute façon ,il ne peut pas faire marche arrière car les commissions reçues depuis le TETEZAMITA ( des milliards d’arabo-dollards ) sont déjà épuisées depuis longtemps .Rappellez-vous ,quand les Lybiens ont dit au Président ZAFY Albert de rembourser d’urgence les prêts donnés à RATSIRAKA . Les arabes ne sont pas des Européens ,alors faites attention .

  4. Mirediredy koa ity mpanao gazete à deux balles ity . F’angah a milandry vola @ bailleurs de fonds indray ??? kkkk Toa tys mila vola avy @ bailleurs de fonds ilay FILOU mpandainga io t@ propagande -ny !!! Tsy malala menatra marina fa jiolahimboto .  » mbola ho avy  » dia ANDRASO EO ARY I PAOLY! kkk

  5. Manantenà tai-tsokina fa tsy hisy financement ho avy zany eo

  6. De quoi faire pâlir de honte et de jalousie les pro-Ravalomanana sur ce site . Le PEM sera bouclé en mars 2020 et on va faire le pari que les financements vont suivre . Maintenant c’est le rôle des parlementaires de jouer la carte du contrôle de l’exécutif c’est le B A BA de la démocratie ! Laissons ce régime légitime et légal appliquer son programme et on le jugera à la fin du mandat .

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.