Coronavirus, être serein tout en restant vigilant

Jacaranda

Pour le moment à Madagascar, la psychose du coronavirus paraît irréaliste.  Cependant, l’inquiétude commence à gagner les Malgaches qui suivent les actualités des chaînes d’information étrangères et les posts sur les réseaux sociaux. La menace est prise au sérieux par les autorités de notre pays qui ont multiplié les précautions à l’entrée du territoire et assurent que pour le moment, il n’y a aucun danger. Il faut donc rester vigilant et ne pas paniquer.

Coronavirus, être serein tout en restant vigilant

Pour ceux qui sont rentrés ces derniers jours au pays et ont voyagé sur des vols de compagnies aériennes étrangères, il n’y a pas eu cette impression d’être à la merci d’un virus dangereux. Les masques pour bouche sont portés par de nombreux passagers, mais ils ne semblent pas inquiets à la pensée d’être contaminés . Lors de notre passage à l’aéroport d’Addis Abeba, le week-end dernier, le personnel de l’aéroport était vigilant, mais n’a pas oppressé les passagers qui, dans leur grande majorité, ne semblaient pas inquiets. Cependant, il a suffi qu’une personne se mette à tousser et à se racler la gorge plusieurs fois pour que le vide se fasse autour d’elle.  Les agents sanitaires de l’aéroport l’ont tout de suite emmenée dans un local à l’écart. Le principe de précaution a donc été appliqué et il n’y a eu aucune panique. A l’aéroport d’Ivato, les contrôles ont été strictes à l’arrivée. L’alerte lancée le dimanche après l’isolement d’un homme présentant certains symptômes a été vite levée.  La descente du Premier ministre sur le terrain a voulu montrer qu’il n’y avait pas de craintes à avoir. Cette attitude très stricte devrait pour le moment nous rassurer, et arrêter la suspicion qui entoure les Chinois de retour de Chine après avoir fêté le Nouvel An en famille. Ces derniers sont nombreux à emprunter les vols en provenance de l’extérieur. Le coronavirus est une réalité que l’on ne peut pas négliger, et il faut suivre toutes les recommandations des autorités sanitaires, tout en restant serein devant la situation actuelle.

Patrice RABE

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Et les compagnies.aeriennes continuent à assurer les vols entre les 2 pays? Oui parce que c’est la Chine qui assure la richesse de notre pauvre pays?
    Pourtant bcp de pays ferment leurs frontières. On ne ferme pas chez nous comme ça la maladie arrive pour demander de l’aide financière après et dont nombreux vont en profiter?
    C’est ça la politique maloto à mada, les pauvres malgaches resteront pauvres et mourront pauvres.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.