Une voie dégagée pour le futur candidat Donald Trump

Jacaranda

Une fois n’est pas coutume, c’est de politique internationale que nous allons parler dans cet éditorial. Le triomphe de celui que les commentateurs appellent « Super Trump » ne peut pas nous laisser indifférents. Son maintien à la tête de la première puissance mondiale influe sur l’avenir du monde en général, et sur celui de notre pays en particulier. C’est un véritable boulevard qui s’ouvre devant lui pour obtenir un second mandat lors de l’élection présidentielle de novembre 2020. Il provoque l’animosité de l’élite américaine, mais il est admiré et aimé par son électorat. Aujourd’hui, il sort renforcé  après l’échec du procès en destitution intenté par les démocrates. Les obstacles de sa réélection tombent un-à-un, et le monde doit envisager de vivre selon la manière abrupte de Donald Trump.

Une voie dégagée pour le futur candidat Donald Trump

Les critiques qui lui sont adressées sont d’une sévérité extrême. Elles émanent d’une classe politique américaine qui méprise son comportement brutal et qui se dresse  contre sa politique à contre-courant de celle de ses prédécesseurs. Mais il a réussi à imposer sa volonté de privilégier les intérêts de l’Amérique, sans tenir compte de l’opinion de ses collègues chefs d’État. Ces derniers se sont résignés à accepter les positions du président américain. Quoi que l’on dise à propos de sa conduite, on doit reconnaître qu’il maîtrise parfaitement l’outil politique. Toutes les décisions qu’il a prises ont obéi à une véritable logique, et plus aucun dirigeant ne se hasarde à les lui reprocher. Chacun essaie de trouver la façon la plus adroite pour le contrecarrer. Son bras de fer avec l’Iran a été épique, mais il a su habilement manœuvrer en ne dépassant pas certaines limites. La guerre commerciale qu’il a déclenchée contre la Chine a fait trembler les marchés internationaux, mais finalement les différends entre les deux grandes puissances sont visiblement en passe d’être résolus. On pourrait parler de beaucoup d’autres sujets tout aussi épineux, mais à chaque fois, un compromis est trouvé. À dix mois de l’élection présidentielle américaine, la voie semble dégagée pour Donald Trump. Le doute n’est plus permis sur le choix du Parti républicain, qui devrait en faire son champion. Les analystes parlent déjà d’une victoire assurée.

Patrice RABE

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.