DGSR : un  contrôle très strict qui porte ses fruits 

Jacaranda

Le nombre des véhicules inaptes à la circulation après le contrôle inopiné effectué par la DGSR  ou Direction générale de la sécurité routière s’élève à 736. La rigueur avec laquelle l’opération a été menée ne peut que nous réjouir car elle nous fait penser que l’on est entré maintenant dans une nouvelle ère. Les autorités sont maintenant décidées à mettre fin à un certain laisser-aller. Tous ces engins roulants qui ne sont pas passés par la case visite technique ou ont bénéficié de passe-droits ont été sanctionnés, et sont donc immobilisés. Cette belle pêche faite par la DGSR  nous fait  penser que la gabegie et le laisser-aller ne seront plus tolérés et que les routes vont être un peu plus sûres qu’avant.

DGSR : un  contrôle très strict qui porte ses fruits 

La circulation  à Madagascar, en général, et à Antananarivo, en particulier, a été le sujet de nombreux articles de presse. Les interpellations faites par les journalistes n’ont donc pas été vaines. Les accidents meurtriers qui se produisent régulièrement ont provoqué le désarroi des citoyens et mis les autorités dans l’embarras. Dans ce domaine, le vent du changement a donc commencé à souffler. On sait qu’une grande partie du parc automobile malgache est composée de véhicules vieillots et inaptes à la circulation. L’instauration d’un contrôle technique obligatoire n’y a rien fait. La corruption et le laisser-aller ont continué à sévir et ce sont parfois de véritables cercueils à pneus qui ont continué à rouler. Les autorités ont donc décidé de réagir fermement. La DGSR a pris le taureau par les cornes et a procédé à des contrôles impromptus. Cela fut édifiant. Un grand  nombre de véhicules n’auraient jamais dû être autorisés à circuler, certains n’ayant pas fait l’objet de visite technique. C’est un signal fort qui a été lancé. Les contrevenants vont maintenant réfléchir à deux fois avant de passer outre les différentes règles établies. Cela va donc faire cesser l’anarchie qui régnait jusqu’à présent.

Patrice RABE

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Depuis quand le bordel partout ainsi que la corruption à tous les niveaux ont commencé à envahir le pays ? Depuis 2009 non? Et qui a commencé à entraîner les gens dans la rue pour aboutir à tous ces bordels incontrôlables depuis des années ? C’est le régime actuel non? Et que sont devenus les gens ayant perdu leur emploi après les crises de 2009? La plupart sont devenus des marchands de rue que leur favori de l’époque chasse actuellement.

    Que ce regime vandaliste rétablisse donc ce qu’il a bafoué depuis cette dernière décennie ! Et au peuple de voir surtout ceux qui l’ont obéi !

  2. – Porter ses Fruits ? C’est une insulte envers les petits gens dénudés des moyens pour s’offrir une voiture utilitaire neuve ( Transporteurs ). Naina doit être honnête, il se sert de ces pauvres bougres ( électeurs ) pour renflouer son budget communal. Ce sera l’enfer à nous  » TRISTE DESTIN  » annoncé..

  3. Ces contrôles stricts sont indispensables mais ne jamais oublier qu’ une grande partie de notre économie dépend de ces matériels roulants mais vétustes faute de moyen. C’est le gain de pain de beaucoup de monde aggravé par l’Informel qui empêche ces personnes à demander des prêts bancaires. Comme dans tous les secteurs, une prise en main de l’Etat pourra offrir une solution pérenne sinon tout cela restera feu de Paille.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.