Changement : « chi va piano va sano »

Petit à petit, le pays est en train d’avancer. Les rouages de la machine grincent et cette dernière patine parfois, mais les changements escomptés se mettent en place. Il est difficile en effet de rompre avec un statu quo encouragé par des politiciens peu scrupuleux. Aujourd’hui, la décision d’assainir la ville est proclamée, mais il est difficile de rompre avec certaines habitudes bien ancrées. Cependant après avoir  procédé avec fermeté pour dégager les rues, il a fallu composer et donner un peu de répit aux marchands informels. Mais  ce recul n’est pas une démission mais un accommodement  car l’équipe de la mairie reviendra à la charge quand elle aura trouvé des solutions de remplacement.

Changement : « chi va piano va sano »

Le changement a été promis et il doit nécessairement être effectué. Mais il doit se faire sans brutalité et dans une atmosphère de bonne compréhension. Au niveau de la ville d’Antananarivo, la fermeté a été employée pour remettre de l’ordre sur les trottoirs de la ville. Tous les citoyens ont applaudi à la prise de décision. Mais elles ont provoqué le mécontentement de ceux qui  ont été chassés de leurs places. Cette rigueur aurait pu continuer mais ses responsables de la mairie ont préféré composer avec  les mécontents. Les Tananariviens ont été assez surpris de cette attitude et certains ont même ironisé sur ce retour en arrière. Mais l’équipe municipale affirme que les promesses d’assainissement seront tenues et  qu’il s’agit de procéder avec douceur. Il  faut mettre en place des marchés bien aménagés où tous  seront à l’aise. Si l’on voulait paraphraser un grand président français, on dirait qu’il faut donner du temps au temps. La volonté de changer est intacte, mais elle se fait lentement et sans heurt. Les solutions seront concertées et seuls les plus entêtés seront alors dégagés fermement. On avance lentement, mais sûrement. « Chi va piano va sano »

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Vita hatreo ny amin’i Ra8.Tsy mbola tonga ao an-tsainy ihany izany.Izay no tena mampalahelo amin’io Rangahy io sy ry Olga Ramalason sy ry Maître Hanitra. Soa ihany,
    fa misy olona hendry sy misaina toan-dri Guy;ao amin’ny TIM. Jereo itony lainga be,tao amin’ny gazety Tia tanindrazana,milaza fa nalefa any amin’ny morgue olona mbola velona,HJRA. Fanalam-baraka tsy misy toy izany!! Ra8 no tompon’io gazety io!

  2. Vitan’i Naina io tsy manahy mihitsy izahay ! Misaina ny lehilahy sady raha ny zavatra navelan-dry Lalao Ravalomanana teo raha tsy hiteny fotsiny ny halatra 15 millards nataon’ny trésorier tao tena tsy an-jaza ny manarina an’io garoraraka rehetra io .Hifankahita eto foana isika hahita ny fiovana ka Antananarivo miova endrika tsikelikely no ho hitan’ny vahoaka . Ho lany henatra ny zanak’i Dada ireo vongandinty ireo izay tsy mahazaka demôkrasia ka mirediredy mafy ny sasany eto mba tsy hanao « commentaires » intsony ny tenanay . Hadinony fa malalaka ny fitenenana tany tan-dàlana Madagasikara fa Ravalomanana no tsy hita pôpôka intsony hanao veloma ny hiverenany eo amin’ny fitondrana !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.