8 mars sous le signe de la ”génération égalité”

La célébration de la Journée internationale de la femme est devenue un événement qui ne souffre d’aucune contestation. Au début de l’année 2019, elle revêt une importance toute particulière car elle marque la reconnaissance du rôle qu’elle joue dans notre société . Le thème choisi « Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes » souligne l’évolution croissante de son importance dans le monde d’aujourd’hui. On parle souvent d’un monde d’homme, mais il ne s’agit pas uniquement du genre masculin, mais il doit s’élargir à son acception beaucoup  plus large où la femme tient toute sa place. Ce dimanche 8 mars, les manifestations organisées souligneront la place centrale qu’elle occupe au sein de la Nation.

8 mars sous le signe de la ”génération égalité”

La femme n’est plus le « fanaka malemy »(objet fragile), décrite dans la littérature malgache. Elle est même un véritable roc et un pilier de la société. Sans elle, la famille se désagrègerait. C’est autour d’elle que se bâtit l’avenir de la Nation. Au fil des années, elle a su s’imposer avec douceur mais fermeté, et conquérir les mêmes droits que les hommes. Les femmes ont conquis de haute lutte leur place dans toutes les couches de la société en montrant leurs compétences. La résistance rencontrée à cause des traditions a été balayée par l’évolution du monde. Il n’y a plus d’entrave à leur accession aux postes les plus élevés. La compétence est maintenant le critère qui le permet, c’est à raison qu’elles clament aujourd’hui : « je suis de la génération égalité ». Ce thème choisi pour la célébration de la Journée internationale de la femme en 2020 coïncide avec la campagne plurigénérationnelle de l’ONU marquant le 25e anniversaire de la déclaration et du programme d’action de Beijing. Cette dernière est considérée comme la feuille de route la plus progressiste en matière d’autonomisation des femmes et des filles sur tous les continents. S’il était encore de ce monde, le poète Louis Aragon pourrait clamer fièrement : « la Femme est l’avenir de l’Homme ».

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. La lutte pour l’émancipation de les femmes est encore loin d’être au but; il y a encore pas mal de choses à accomplir pour elles !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.