Coronavirus : nécessité d’ une campagne de communication

Jacaranda

Madagascar est en train d’entrer de plain-pied dans la prévention contre le coronavirus. Les autorités ont pris des décisions radicales qui peuvent incommoder ceux à qui elles s’appliquent, mais lesquelles sont nécessaires. Les passagers des derniers vols en provenance d’Europe et des îles voisines en ont subi le contrecoup, mais ce sont des mesures nécessaires et elles sont appliquées fermement, mais avec courtoisie. Il ne s’agit pour le moment que d’une partie des mesures prises pour stopper l’entrée du Covid-19 dans le pays.

Coronavirus : nécessité d’ une campagne de communication

Les premières mesures de protection se sont appliquées à ceux qui viennent de l’extérieur car ils sont susceptibles d’avoir été contaminés. La mise en quarantaine est systématique et ces derniers sont obligés de s’y plier. Cette obligation contrarie ceux qui devaient aller en province, leur programme étant totalement perturbé. Mais c’est surtout vers la population que l’attention des autorités se focalise. La majorité d’entre elle ne semble pas concernée. C’est pourquoi l’effort va être fourni dans les prochains jours pour l’informer du danger du Covid-19 et des précautions à prendre pour éviter sa propagation. Une campagne de communication va se développer dans les jours à venir. La radio et la télévision vont jouer un rôle primordial. Les gestes de prévention seront appris partout, à savoir le lavage fréquent des mains, la distance à respecter.entre les individus lorsqu’ils se rencontrent, ne pas se serrer les mains, ne pas s’embrasser, tousser dans le creux de son coude. Les enseignants seront  mis à contribution pour informer les enfants et leurs parents. Il n’y a pas de mesures coercitives comme dans les pays déjà touchés par l’épidémie. C’est la conscientisation qui est importante. Les autorités tiennent cependant à stopper les fausses nouvelles qui pourraient troubler l’ordre public. Une mise en garde a été lancée par le secrétaire d’état à la gendarmerie contre ceux qui seraient tentés de le faire. La campagne de prévention contre la propagation du Covid-19 n’en est qu’à ses débuts, mais la détermination des autorités concernées est sans faille.

Patrice RABE

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. · Edit

    Manao fomba fiasa halasafay ny fanjakana @ fiadiana @ COVID19. Ahoana moa no ho lavorary ny vokatra ho azo ? Feno havoretrana loatra ny ankabeazan’ ny faritra rehetra manerana an’ i Madagasikara @ izao fotoana izao ary ny maro an’ isa mihitsy no tsy mahatsiaro tena hanaja ny fahadiovana. Ny fanadiovana no anisan’ ny fitaovana voalohany entina misoroka ny aretina COVID 19. Fotoana tokony hararaotina HANOMBOHANA ny fanadiovana izao ary hametrahana ny FITSIPIKA HENTITRA SY HENJANA hanajan ‘ ny tsirairay ny mpiara- monina aminy @ alalan’ ny FIEZAHANA hadio. Na tapitra sasana @ rano daholo aza ny toerana rehetra, ny lakandrano hivarinan’ ny rano maloto tsentsin’ ny fako, ny rano sotroina aza manahirana ny fikajiana azy, ny maro an’ isa manohy ny fandotoana ihany etsy andaniny. Fomba fiasa tsy mitondra fampianarana akory ho an ‘ ny vahoaka fa vonjy tavanandro fotsiny ihany ny fanadiovana ataon’ ny fanjakana. Maloto loatra ny tanana ary ny vahoaka efa zatra mijery loto sy miaina ao anaty loto : vaha olana fototra no tadiavina fa tsy atao kitoatoa tahaka izao. Ampirisihina ny tsirairay hazoto hanasa tanana, kanefa ny toerana maro izay aleha anefa maloto avokoa. Na tsy COVID19 ihany aza dia mety hisy valan’aretina hafa azo avy @ loto no hitranga indray. Betsaka ny olona no tsy mahazo akory ny dikan’ ny hoe COVID 19 sy ny hoe confinement ary tsy te -hahalala fa saingy terena moa izy hijanona ao antranony ary dia manohy hatrany ihany ny havoretrana….. Sa ve rehefa mahantra dia voretra ? Tsy tokony ho marina izany ! Tsy mila manambola vao madio.

  2. · Edit

    Sady tsy ampy fitaovana no mbola manao kitoatoa isika Malagasy aminy ity resaka aretina CORONAVIRUS ity.
    Na ireo olona manao fizahana eny Ivato ihany dia efa tsy ampy fiarovana satria raha sanatria ka misy mitondra tsimok’aretina ireo olona tonga dia ireo no hifindrany voalohany satria tsy ampy ny fiarovana hoentiny izy ireo mijery ireo olona vao tonga no etsy andaniny fomba fitondrana ireo olona ireo aminy toerana anaovana quarantaine azy dia tsy misy fepetra hentira ka mety hanaparitaka aretina avy hatrany eny an-dalana raha aanatria misy marary.
    Fanaovana azy ireo any an-trano moa efa tsy lazaina intsony fa tena tsirambina tanteraka izany.

  3. Efa misy tokoa ny ezaka ary tena ilaina ny fanentanana sy torohevitra.Ny indro kelin’ny mpandrafitra : ny tsy fananan’ny famjakana vola no nahatonga ny mise en quarantaine any an-trano na @ hotely izay tsapa f ts azo an-toka mba ts hilazana hoe sain-jaza maroroka. Na 1/-asiana miaramila miambina azy tsirairay any an-trano sy @ hotely na 2/-ahantona vonjimaika ny asa ts miatraik mivantana @ 92% fa ampiasaina ny vola hanaovana tena mise en quarantaine sy hanampiana manonkana ny antitra sy ireo pensionnaires(état et cnaps) f’ireo no lazaina fa lasibatr voalohany mety hanaparitak ny aretin rah sanatria k, na 3/-ahantona vonjimaika 30 andro ny sidina rehetra any ivelany. Nisy nilaza ny ahiahiny @ nosibe sy ste marie ary mahajanga @ vedettes sy ny toa azy: ampiasao ny helico sy miaramila fa remenabilakora no hanafika antsika

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.